Mécanismes d'endommagement et ténacité des alliages de titane biphasés α/β

par Anne-Laure Helbert

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Michel Clavel.

Soutenue en 1997

à Compiègne .


  • Résumé

    L'étude des mécanismes d'endommagement des alliages de titane biphasés a été entreprise dans le but de comprendre les larges variations de ténacité observées par les industriels sur de tels alliages. En particulier, l'influence de la contrainte hydrostatique et des contraintes internes (x) sur l'amorçage et le développement du dommage a été mise en évidence pour divers alliages de titane biphasés. Cette étude comprend une large partie expérimentale constituée de nombreux essais mécaniques de traction monotone, de traction avec décharges, de ténacité, ainsi qu'une quantification complète du dommage au sein des éprouvettes axisymétriques en stades pré et post-rupture. L’originalité d'un tel travail réside dans le fait que l'approche locale de la rupture est ici appliquée a des matériaux a inclusions molles dans une matrice dure. Le couplage des résultats expérimentaux avec des calculs par éléments finis ont permis de comprendre le rôle décisif des contraintes internes sur le critère d'amorçage des cavités mais aussi sur leurs cinétiques de germination et de croissance. Les coefficients d'un modèle de Gurson-Tvergaard ont pu être identifies a partir des données expérimentales puis modifies afin de prendre en compte l'influence de x sur le comportement élastoplastique et les mécanismes d'endommagement des alliages. Enfin, un calcul avec plasticité et endommagement couples, permet de simuler le comportement jusqu'a rupture d'éprouvettes axisymétriques entaillées. Le travail conclut sur la nécessite d'employer de alliages de titane a faibles contraintes internes afin d'améliorer leur ténacité.

  • Titre traduit

    Damage mechanisms and toughness in α/β titanium alloys


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 248 p.
  • Annexes : 30 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997 HEL 1051
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.