MMéthodes temporelles et temps-fréquence pour la reconnaissance automatique des complexes K de l'électroencéphalogramme du sommeil

par Anne Cimetière Jacqmin

Thèse de doctorat en Contrôle des Systèmes

Sous la direction de Régis Lengellé.

Soutenue en 1997

à Compiègne .


  • Résumé

    L'objet de ce travail est d'élaborer un système de détection des complexes K dans l'électroencéphalogramme (EEG) du sommeil. Ce signal transitoire présente la particularité d'être très semblable à certains phénomènes non stationnaires observés en sommeil profond : les bouffées d'ondes delta. Une étude bibliographique approfondie sur le complexe K et la non stationnarité de l'EEG de fond, ont justifié l'intérêt d'une l'analyse temps-fréquence qui est apparue comme l'outil adéquat, tant pour la représentation et la caractérisation des signaux (méthodes temps-fréquence adaptées) que pour la détection des phénomènes (reconnaissance de formes dans le plan temps-fréquence). En première partie sont décrites les données du problème c'est a dire les signaux enregistrés durant le sommeil, les phénomènes transitoires et en particulier le complexe K. Les résultats de quelques méthodes de reconnaissance automatique des complexes K sont donnés et critiques. Le deuxième chapitre présente quelques analyses possibles des signaux en insistant sur les représentations temps-fréquence, notamment sur les méthodes optimales ou adaptées. Le complexe K est alors retenu pour illustrer les performances de celles-ci. Le document se poursuit en présentant quelques méthodes de détection de signaux dans le domaine temporel, leur transposition dans le plan temps-fréquence, ainsi que les hypothèses correspondantes. Enfin, les méthodes présentées sont appliquées à la détection du complexe K. Un accent important est mis sur la constitution des bases de données, ou l'on constate une grande dispersion des jugements prononcés par les divers experts lors de l'étiquetage des données, ce qui traduit la complexité réelle de l'étude. Enfin, les performances obtenues par les diverses méthodes, pour une ou plusieurs dérivations EEG sont présentées et analysées.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 p.)
  • Annexes : 127 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1997 CIM 1006
  • Bibliothèque : Centre de recherche INRIA Nancy - Grand Est (Villers les Nancy). Service Information et Edition Scientifiques.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : Cimetière-Jacqmin m
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.