La firme, opérateur de connaissance et d'information

par Jean-Louis Dumazert

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Nicolas Curien.

Soutenue en 1997

à Paris, CNAM .


  • Résumé

    Une relecture de la firme, respectivement centrée sur la question de la rationalité, les problèmes de passage du sens, et les rôles de l’autorité et de la confiance, braque le projecteur sur trois thèmes : (i) les réseaux de conversation pour l'action accueillant des schémas de rationalité interprétative ; (ii) le << modèle sémantique encyclopédique >>, support d’expériences de pensée qui permettent d'explorer des représentations locales dans l'espace des savoirs en fonction des contextes évènementiels de la communication organisationnelle et des situations cognitives des locuteurs ; (iii) le rôle joue par la << métis >> dans la conception et l’exécution des transactions. Complétés par un examen des concepts de connaissance et d'information, ces thèmes sont mobilises pour ébaucher une métaphore de la firme comme opérateur de connaissance et d'information. Le portrait d'une entreprise hybride (firme h-d), mélangeant quelques survivances de l'entreprise fordienne et certaines innovations organisationnelles provenant de la firme japonaise, est construit en deux touches successives. La première précise de quelle façon la firme H-D se réorganise pour obtenir davantage de flexibilité technique dynamique, en sélectionnant parmi les possibilités offertes par les technologies de l'information celles qui lui permettent d'accroitre l’interdépendance de ses opérations productives. La seconde touche souligne le caractère fortement adaptatif des actions individuelles et collectives qui permettent de régler et de dépasser les multiples situations d'enrayement ou de rupture qui affectent quotidiennement le flux productif. Cette analyse souligne le caractère crucial joué par les compétences de communication intersubjective et inter-compréhensive des acteurs. Sur ce portrait, nous donnons un contenu opérationnelà la notion d'information intra-organisationnelle : du coté du régime normatif de fonctionnement, description des flots d'information normée et des stocks de connaissance mobilisés pour réguler et effectuer la succession des actes productifs chaines ; du cote du régime adaptatif, étude des formes du travail collectif et de quelques mécanismes communicationnels permettant de maitriser des événements industriels singuliers tels que rupture de flux ou rendez-vous de synchronisation productive


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 541 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 193 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 310
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.