Éléments continus de type poutre (étude statique et dynamique d'assemblages de poutres planes ou gauches)

par Jean-Baptiste Casimir

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Physique

Sous la direction de Vinh Tuong.

Soutenue en 1997

à Paris, CNAM .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La méthode des éléments continus est présentée dans le cadre de l’étude statique et dynamique des assemblages de poutres. En statique la formulation générale de la méthode est decrite à partir d'une représentation paramétrique des éléments. Le cas des poutres droites et celui des poutres cintrées circulairement, pour des chargements repartis constants, permettent d'illustrer de manière concrète la démarche calculatoire. En dynamique, la méthode des éléments continus est présentée dans le cadre de l’étude des régimes harmoniques. La formulation est présentée de manière générale à partir de la solution en déplacement du problème élémentaire. Une procédure de calcul direct des matrices de raideur dynamique élémentaires et une approche énergétique sont présentées pour un problème de poutre quelconque. La présence éventuelle de chargements repartis de type harmonique est intégrée à la formulation. Dans le cas de poutres à géométrie plus complexe pour lesquelles de multiples phénomènes de couplage existent une formulation explicite de la méthode n'est plus envisageable. Dans ce cas, une approche numérique est présentée. Cette approche permet la construction algorithmique des matrices de raideur dynamique exactes (aux erreurs d'arrondis près) par construction préalable de matrices de transfert dynamique. Cette méthode dénommée éléments continus numériques (e. C. N. ) permet notamment de traiter le cas de vibrations de poutres cintrées circulairement a flexions couplées et celui de poutres gauches de type hélicoïdal. La validation de cette méthode numérique est menée par comparaison de la réponse harmonique obtenue pour des éléments de poutres divers avec celles issues de modélisations éléments finis. Enfin, une comparaison des fréquences propres obtenues expérimentalement sur une poutre droite et une poutre hélicoïdale permet d’évaluer sur ces cas précis les performances de ce type de modélisation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 277 P.
  • Annexes : 89 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 281
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 281 double
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.