Production par culture sur substrats solides et utilisation en bioconversion de spores d'aspergillus candidus

par JEAN MOKSIA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de CHRISTIAN LARROCHE.

Soutenue en 1997

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail presente porte sur l'etude du developpement d'aspergillus candidus nrrl 305 lors de culture en milieu solide ; une attention particuliere est accordee a la sporulation. Ce phenomene est apprecie a partir du nombre de conidies obtenues ainsi qu'en considerant la qualite du materiel biologique recupere. Trois criteres sont retenus pour ce dernier point, la masse seche unitaire, le taux de germination et la teneur en azote total des spores recoltees. Les cultures sont conduites sur milieu gelose potato dextrose agar (pda) et sur grains de sarrasin. Dans le premier cas, l'a#w du milieu est modifiee par ajouts de quantites variables de glycerol ; dans le second cas, le temps de cuisson des grains est utilise pour ajuster la teneur en eau initiale du sarrasin. Les resultats montrent que les spores obtenues sur milieu pda sont homogenes quelle soit l'a#w du milieu. En revanche, une heterogeneite du contenu en azote des conidies est decelee sur les grains de sarrasin. Une etude plus detaillee, fondee sur l'etablissement des bilans de matiere, permet de mettre en evidence l'existence de deux populations de spores, dont l'importance relative varie a la fois au cours du temps et en fonction des conditions hydriques initiales du substrat. La premiere famille de conidies est obtenue lorsque le microorganisme se developpe a partir des fibres du sarrasin, elle contient 4,2% d'azote. La deuxieme est synthetisee ulterieurement lorsque le developpement fongique s'effectue a partir de l'amidon, le contenu en azote est alors reduit a 2,9%. Les essais de bioconversion du glucose sont realises a partir de spores issues de cultures sur des grains de sarrasin dont la teneur initiale en eau est constante et vaut 1,22 g h#2o/g msi. Deux processus majeurs sont mis en evidence au cours d'une reaction. Le premier concerne une croissance cellulaire associee a une lyse partielle ; le deuxieme implique la formation de metabolites extracellulaires. La croissance est associee a la formation du mannitol, la lyse a la production d'arabitol et d'erythritol, alors que l'acide gluconique est obtenu lorsque le systeme est stabilise. Il est actuellement possible d'obtenir environ 10g/l de mannitol et 70 g/l de gluconate de sodium en 350 h de culture.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 80 VOL., 209 P.
  • Annexes : 287 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.