Distribution des astrocytes et des recepteurs des neurotrophines dans le noyau cochleaire. Etude immunohistochimique

par ALAIN BURETTE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Isabelle Jalenques.

Soutenue en 1997

à Clermont Ferrand 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie 2 facteurs susceptibles de participer a la plasticite du noyau cochleaire (nc) : les neurotrophines et les astrocytes. Dans une premiere partie, l'expression des 3 recepteurs a forte affinite des neurotrophines ainsi que la neurotrophine-3 (nt-3) a ete determinee dans le nc de rat adulte par immunohistochimie. Notre analyse montre que une repartition ubiquiste de ces 4 proteines dans l'ensemble du nc. Toutefois, une distribution differentielle au travers des diverses populations neuronales est observee. De plus, si les recepteurs trk sont principalement localises dans les neurones, la nt-3 est aussi presente dans une sous-population d'astrocytes. Nos observations suggerent que les neurotrophines pourraient exercer des fonctions importantes dans la regulation et la stabilisation des circuits neuronaux de ce noyau. Dans une seconde partie, nous avons etudie certaines modifications touchant la population des astrocytes au cours du developpement postnatal et du vieillissement du nc. La distribution developpementale des astrocytes de ce noyau a ete appreciee par l'immunolocalisation de la proteine des fibrilles gliales (gfap) et de la s100b chez des rats entre la naissance et 1 mois postnatal. L'etude cartographique montre une augmentation progressive du nombre d'astrocytes immunoreactifs pour la gfap et la s100b tout au long du developpement postnatal, avec toutefois un profil de developpement differentiel pour ces 2 proteines. L'espression progressive de la gfap et de la s100b est interpretee comme le reflet de la maturation des astrocytes. Nos observations suggerent que cette maturation pourrait etre en relation avec celle des neurones et des circuits neuronaux du nc. Cette etude a ete poursuivie chez des rats ages de 3 a 24 mois, ou une analyse cartographique et quantitative montre une augmentation significative de la densite des astrocytes exprimant la gfap entre 3 et 12 mois, suivie d'une diminution significative chez les rats plus ages. Plusieurs facteurs sont connus pour influencer l'expression de la gfap : des signaux produits par la degenerescence neuronale ou synaptique mais plus probablement des variations de l'activite neuronale du nc pourraient rendre compte des modifications observees. L'ensemble du travail que nous avons effectue pourrait faciliter la recherche des facteurs impliques dans la plasticite neuronale du nc.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 P.
  • Annexes : 700 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.