Développement d'une méthode de conception environnementale des bâtiments prenant en compte l'environnement de proximité

par Catherine Buhé

Thèse de doctorat en Génie Civil et Sciences de l'Habitat

Sous la direction de Gilbert Achard.

Soutenue en 1997

à l'Université Savoie Mont Blanc .


  • Résumé

    Les travaux présentés ont pour objectif le développement d'une méthode de conception environnementale de bâtiments prenant en compte l'environnement de proximité. Il s'agit de mettre à la disposition des acteurs du bâtiment des moyens leur permettant d'intégrer des préoccupations environnementales dans l'élaboration d'un projet de construction. Après avoir situé le domaine d'étude, les caractéristiques de la méthode développée sont fixées : méthode de conception, aide dès les phases amonts, destinée prioritairement à la maîtrise d'ouvrage tout en autorisant une démarche de conception collective. Afin de recueillir l'information nécessaire pour la prise en compte de l'environnement tout en restant dans les limites de coûts et de temps d'étude raisonnables, une structuration arborescente des données a été développée. La démarche méthodologique proposée est rationnelle et graduelle. En effet, elle a la particularité de considérer le cycle de vie complet du projet de construction mais surtout d'être basée, à la fois sur une approche active et sur une approche défensive vis-à-vis de l'environnement. Son caractère graduel se traduit par deux niveaux dans le processus de décision : la détermination d'objectifs appelés cibles environnementales et le choix des éléments permettant d'apporter des solutions. Le premier niveau a pour objet de définir les particularités environnementales du site et de les intégrer dans les documents du projet. Tandis que le second répond au problème de choix des éléments à travers lesquels l'environnement sera intégré dans le projet. Si la volonté existe d'effectuer un projet sérieux de construction conforme à l'esprit de protection de l'environnement, un tel projet peut se faire en débordant les exigences légales minimales. La prescription de cibles environnementales, proposée par cette méthode, exploite cette possibilité. S'appuyant également sur cette volonté, la possibilité aux différents acteurs d'une conception collective pour concrétiser le dessein commun de prise en compte de l'environnement dans le projet de construction peut être envisagée comme en témoigne les trois premières applications du modèle élaboré, qui ont été réalisées en collaboration avec des acteurs de la construction pour tester et valider la pertinence du modèle et son intégration dans les pratiques diverses des acteurs de la construction.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (197 p.)
  • Annexes : Bibliogr. (62 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Le Bourget-du-Lac, Savoie). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.