Ionisation et dissociation de la molecule de monoxyde de carbone par impact d'ion lourd rapide multicharge

par CHRISTOPHE CARABY

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Pierre Grandin.

Soutenue en 1997

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail consacre a l'etude de l'ionisation et de la dissociation de la molecule de monoxyde de carbone a ete realise avec un faisceau d'ions #1#2#9xe#4#4#+ a 6,7 mev/u, c'est a dire dans un domaine de forte interaction (z#p/v#p=2,7). Nous avons utilise une technique de mesure de temps de vol et de coincidences qui nous a permis de mettre en evidence que des ions moleculaires co#q#+ d'un etat de charge pouvant aller jusqu'a q=9 avaient ete crees lors d'une seule collision. La totalite des ions moleculaires d'un etat de charge superieur a deux se dissocie tres rapidement et seule une partie des ions co#+ et co#2#+ ont ete detectes sous forme d'ions moleculaires stables. Pour chaque ion moleculaire, les rapports de branchement entre les differentes voies de dissociation observees ainsi que les distributions d'energie cinetique des fragments emis ont ete determines. Ces distributions ont ete comparees a celles attendues par le modele de l'explosion coulombienne. Ce modele donne une bonne idee de la valeur la plus probable de la distribution experimentale mais reste insuffisant pour expliquer les details des differentes distributions. L'ensemble de ces resultats ont aussi ete compares a ceux obtenus dans un domaine de plus faible interaction. Ils n'ont pas mis en evidence un effet tres important de la perturbation creee par le projectile. En outre, dans le cas particulier de la voie co#+c#++o, nous avons pu utiliser pleinement toutes les capacites de notre dispositif et ainsi determiner completement les trois composantes de la vitesse du fragment charge. L'amelioration de la resolution qui en decoule nous a permis de determiner les differents etats excites de l'ion co#+ peuples lors de la collision et valide cette technique pour les etudes futures. Nous nous sommes aussi interesse a la molecule d'eau. La encore, nous avons determine les differents ions moleculaires crees lors de la collision et determine les rapports de branchement entre les voies de dissociation observees.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 218 P.
  • Annexes : 46 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.