Correction de la carence martiale d'origine ferriprive par un hydrolysat de peptides heminiques - etude chez le rat -

par MARTINE BOUDEY MOULY

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Dominique Bougle.

Soutenue en 1997

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La carence martiale est le probleme nutritionnel le plus frequent dans le monde. C'est une affection qui touche principalement les femmes en age de procreer et leurs jeunes enfants dans les pays en developpement. La correction de la carence en fer est generalement realisee par supplementation en sels de fer mineral. Or, il est reconnu que le fer d'origine heminique est mieux absorbe qu'un fer mineral, qu'il est moins sujet a variations dans l'intestin et qu'il est moins generateur de radicaux libres que le sulfate de fer. Une preparation a base d'heme a ete realisee dans un but de supplementation dietetique : l'hydrolysat de peptides heminiques (hph). Une etude preliminaire a permis la mise au point et la validation des methodes employees : la mineralisation par microondes a l'acide nitrique des echantillons biologiques solides, le dosage spectrometrique des mineraux contenus, la methode des bilans metaboliques, la technique de la ponction retro-orbitaire et le dosage de la protoporphyrine zinc. Notre objectif etait de tester la valeur nutritionnelle de l'hph, en comparaison avec le sulfate de fer referent (feso#4), par le modele de carence/repletion (statut hematologique, efficacite de regeneration de l'hemoglobine et concentration dans les organes (foie et rate)), chez le rat carence sprague dawley pris au sevrage. La carence est induite par un regime ferriprive sur 4 semaines pour 3 groupes de rats et sur 1 semaine pour 7 groupes de rats. La periode de repletion, respectivement de 2 et 1 semaines, a ete realisee avec les differentes formes de fer des regimes (200 mg de fer/kg, 23% de proteines) soumises a comparaison : l'hph avec ou sans adjonction d'acides amines (histidine ou cysteine), le sulfate de fer avec ou sans phytate et l'hemoglobine de boeuf atomisee. L'hph a une valeur biologique plus faible que celle du fer referent, cependant l'adjonction d'acides amines augmente la biodisponibilite du fer heminique issus de l'hph qui est alors superieure a celle du sulfate de fer et orienterait le fer en particulier vers un metabolisme splenique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 171 P.
  • Annexes : 230 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.