Role d'un inositolphosphate glycanne dans le mecanisme d'action du transforming growth factor beta 1 chez les chondrocytes articulaires

par PATRICK BOGDANOWICZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Pujol.

Soutenue en 1997

à Caen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le transforming growth factor-beta#1 (tgf-beta#1) est un facteur de croissance modulant la proliferation cellulaire et la synthese des composants de la matrice extracellulaire. Les signaux de transduction impliques dans ces differents effets sont tres etudies mais restent encore mal definis. Il semble qu'ils puissent varier en fonction du type cellulaire et des conditions experimentales utilisees. Le but de notre travail a ete d'etudier le role d'un inositolphosphate glycanne (ipg) dans les mecanismes de transduction du tgf-beta#1 dans les chondrocytes articulaires de lapin (cal) ou ce facteur stimule la proliferation cellulaire. L'etude du role des recepteurs du tgf-beta nous a conduit a etudier egalement cette voie de transduction dans une lignee de cellules epitheliales de poumon de vison (mv#1lu) ou le tgf-beta#1 inhibe tres fortement la proliferation cellulaire. Dans ces deux types cellulaires, nos resultats mettent en evidence la presence de gpi qui semble etre le precurseur membranaire de l'ipg libere apres traitement par le tgf-beta#1. Ce pool d'ipg est constitue de differentes formes anioniques, le tgf-beta#1 stimulant la liberation de la forme la plus anionique. La formation du complexe heteromerique de recepteurs i et ii du tgf-beta est indispensable a cette stimulation. Dans ces deux types cellulaires, cet ipg mime les effets du tgf-beta#1 sur la proliferation. Dans les cellules mv#1lu, la presence du recepteur de type i du tgf-beta ne semble pas etre necessaire a l'inhibition de la proliferation induite par l'ipg. Par ailleurs, nous montrons que l'ipg ne semble pas controler la regulation de l'activite transcriptionnelle des genes de la matrice extracellulaire. Nos resultats mettent egalement en evidence, chez les cal, une stimulation de l'activite map kinase par le tgf-beta#1 et l'ipg. L'ensemble de ces resultats suggere que les effets du tgf-beta#1 sur la regulation de la croissance et sur la synthese des proteines matricielles impliquent deux voies de signalisation differentes, l'ipg n'etant implique que dans la regulation de la proliferation cellulaire. De plus, la regulation de l'activite des map kinases pourrait etre une etape clef dans le controle de la proliferation cellulaire par le tgf-beta#1 et l'ipg.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 163 P.
  • Annexes : 290 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Sciences - STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.