Application de la théorie des jeux coopératifs à l'analyse des marchés

par HELENE FERRER

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Franck et de Maurice Salles.

Soutenue en 1997

à Caen .


  • Résumé

    Le cadre general des analyses presentees dans cette these est celui de la theorie des jeux cooperatifs, dont le but est essentiellement d'explorer les relations de pouvoir complexes qui surgissent lorsque les individus peuvent former des groupes ou des coalitions. Notre etude se concentre donc sur l'application de la theorie des jeux cooperatifs a l'analyse des marches. Tout d'abord, nous avons mis en evidence les avantages de la theorie du coeur sur la theorie neo, classique de l'equilibre concurrentiel. En effet, l'approche cooperative, au lieu de supposer un nombre tres eleve d'agents tel que chaque individu s'adapte au prix du marche sans l'influencer, ne requiert aucune specification particuliere concernant le nombre des agents et reste valide quel que soit ce nombre. Puis, nous avons applique certains concepts de la theorie des jeux cooperatifs a un oligopole asymetrique (i. E. Une industrie composee de firmes dont les couts de production sont differents) afin de determiner quelles coalitions de firmes se forment effectivement et quels revenus les firmes recoivent de leur cooperation. En supposant que les firmes adoptent un comportement cooperatif au sein de la coalition, nous avons montre a l'aide du concept de coeur que la stabilite de la grande coalition depend fortement de l'hypothese de reaction des firmes exterieures a la formation d'une coalition donnee. En supposant que les firmes adoptent un comportement concurrentiel au sein de la coalition, nous avons propose une approche fondee sur l'application du concept d'ensemble de negociation d'aumann et maschler pour resoudre le probleme de transferts de technologie. Cette approche semble plus prometteuse que celle qui repose sur l'utilisation de jeux non cooperatifs dans la mesure ou elle nous a permis de determiner une solution stable sur un marche ou il n'en existait pas. Enfin, dans le cadre d'une economie de production a rendements d'echelle constants ou croissants, nous avons cherche a determiner la remuneration de detenteurs de facteurs de production selon differents mecanismes de repartition et a analyser la stabilite des syndicats. Notre analyse, fondee sur l'application du concept de la valeur de shapley, nous a permis de determiner un juste partage des gains de la cooperation et les conditions pour lesquelles des structures syndicales sont stables.


  • Résumé

    Our research is concerned with the application of cooperative game theory to markets. First, we point out the advantages of core theory over the neoclassical concept of a competitive equilibrium. The cooperative game theoretical approach, instead of assuming the presence of a large number of traders such that they are price-takers, is valid for any number of traders. Second, we apply the cooperative game theoretical approach to an asymmetric oligopoly (i. E. An industry with firms whose cost functions are different) in order to determine what coalitions of firms actually emerge and what payoffs the firms obtain by the cooperation. By assuming that firms in the coalition are engaged in cooperative behavior, with the help of the core concept, we prove that the stability of the grand coalition critically depends upon the assumption about how the opponents of a particular coalition will respond. By assuming that firms adopt a competitive behavior within the coalition, we apply the concept of bargaining set (defined by aumann and maschler, 1964) in order to resolve the problem of technology transfers. This approach seems to be more adequate to the analysis of this problem than the non-cooperative approach since it enables us to determine a stable solution. Finally, we consider a productive economy in which the production possibilities are characterized by constant or increasing returns-to-scale. We are interested in the gains which the owner of each factor can obtain through different distribution mechanisms and in the stability of syndicates. Then, the purpose of this study is to examine the stability of syndicates in a productive economy when the allocation of the gains of cooperation is governed by the shapley value.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 363 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 106 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.