Etude experimentale des collisions (e,2e) sur les gaz rares, les molecules diatomiques et les surfaces

par STEPHANE RIOUAL

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de AMEDEE POCHAT.

Soutenue en 1997

à Brest .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'ionisation par impact electronique des atomes de neon et d'argon ainsi que des molecules diatomique d'azote et de monoxyde de carbone a ete etudie par la technique (e,2e). En particulier, les sections efficaces triplement differentielles d'ionisation ont ete mesurees en geometrie coplanaire symetrique et a #a#b constant, un partage egal de l'energie entre les deux electrons libres dans l'etat final etant respecte. Ceci est effectue entre 50 et 500 ev dans une vaste region angulaire. Apres avoir presente le modele theorique impulsionnel a ondes planes (pwia) ainsi que celui de born a ondes deformees (dwba), le dispositif experimental permettant de detecter en coincidence les deux electrons libres issus de la collision ionisante est decrit. La comparaison entre nos mesures sur le neon et l'argon et les calculs dwba permet de mettre en evidence les effets des diverses interactions mise en jeu lors de la collision. A haute et moyenne energie, les calculs reproduisent correctement l'experience. En dessous de 100 ev, l'inclusion des effets post-collisionnel et de polarisation dans le modele dwba permet d'ameliorer l'accord entre la theorie et l'experience, cependant d'importants desaccords subsistent. Les mesures sur les molecules ne sont pas correctement reproduites par le modele pwia a 400 ev en geometrie coplanaire symetrique. A plus basse energie, aucun modele theorique n'existe et nos resultats sont uniquement compares a ceux obtenus sur les atomes. Peu de difference sont observees entre les sections efficace des deux molecules isoelectronique n#2 et co. Dans un dernier chapitre, nous montrons la faisabilite d'une experience de coincidence (e,2e) sur surface ; en particulier nos mesures permettent de reconstruire la structure de bandes du graphite hopg (highly-oriented pyrolytic graphite).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 115 P.
  • Annexes : 101 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.