De l'union consensuelle à l'arrivée du premier enfant : objets de collecte, sujets d'analyse

par Xavier Thierry

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de Chantal Blayo.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    La these elabore un cadre methodologique a une analyse demographique des unions debutees hors mariage et de leur devenir. Elle presente les donnees statistiques qu'il serait necessaire de recueillir, compare avec les donnees existantes dans les pays europeens, preconise des modifications simples des formulaires des systemes d'informations classiques (recensement, etat civil), telles que l'ajout de la date de debut de vie commune dans les bulletins d'enregistrement des mariages et des naissances. Elle comporte une reflexion sur les indices permettant la mesure de ces nouveaux comportements (intensite d'entree en cohabitation hors mariage, de la nuptialite et de la separation des cohabitations). L'auteur a exploite deux enquetes retrospectives francaises pour decrire, dans une perspective longitudinale, comment les etapes de la vie en couple ont change depuis 1970. A l'origine, la cohabitation etait, pour la majorite, une periode precedant le mariage. Au fil des cohortes d'unions, la transformation en union officielle devient une issue moins frequente ou moins rapide. L'augmentation du nombre de couples non maries a entraine l'augmentation du nombre d'enfants nes hors mariage. L'arrivee du premier enfant au sein des unions consensuelles est plus tardive que dans les unions traditionnelles et elle est moins frequente. La baisse de la proportion d'enfants nes dans le mariage n'a donc pas ete compensee par une augmentation equivalente de la fecondite hors mariage. L'auteur cherche ensuite a voir si l'emploi de donnees plus frustres permettrait d'etudier le developpement de la cohabitation hors mariage dans les pays ne disposant pas d'enquetes retrospectives. Il analyse les statistiques de l'etat civil espagnol des naissances hors mariage classees selon le rang de naissance et l'age de la mere depuis 1975. D'apres ces donnees, les unions consensuelles seraient peu nombreuses en espagne et l'accroissement de leur nombre aurait ete stoppe vers 1985.


  • Résumé

    The thesis draws up some methodological models of a demographic analysis about de facto unions and about their future. It presents statistical data which is necessary to obtain reliable measurements; these are compared with available data in europeans countries; and finally recommends useful and easily applicable improvements to the current sources of demographic information (censuses, registration records). For the registration of a marriage or birth, we propose to add a single question such as "the date of the begining of the de facto relationship". Concerning the data analysis, the increased extent of extra-marital cohabitation has weakened the value of indices of couple formation and break up. The author provides some keys to construct better indices in order to measure new behaviors (intensity of formation of consensual union, of eventual subsequent marriage or dissolution). Two french restrospective surveys were used to describe, following a longitudinal perspective, how stages in the life of couples have changed since 1970. At the begining, consensial union was, for the majority, a period which precedented the legislation of the relationship. Following the cohorts from year, the transition from cohabitation to marriage become less likely and more posponed. The number of extra-nuptial births has risen with the increase in a number of unmarried couples. The rate of the first birth within consensual unions is lower than within traditionnal unions and, on average, this event occurs later. The decrease in the of number of legitimate births has not been offset by the increase of births outside marriage. The author then tries to see if the use of more basic data might allow the study of the growth of consensual unions in countries where there are no retrospective surveys on this topic. With this aim, an analysis was carried out of spanish illegitimate birth registrations since 1975, classified by order of the child and age of the mother. According to this data, paperless unions would not be very widespread and their increase would have stopped in 1985.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (651 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%97-14
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la documentation. Bibliothèque des Centres de recherches en droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE-20

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1761-1997-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.