Situation et devenir du système de protection sociale au Congo

par Ferdinand Sosthène Likouka

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Jean-Pierre Laborde.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 4 .


  • Résumé

    Jadis, dans la societe traditionnelle congolaise, la notion de "destin individuel" n'existait pas en dehors de la collectivite: les besoins sociaux des individus etaient assures par les petites entites telles que le clan, le village et la famille. L'appartenance a ces entites etait gage d'une certaine "securite". Avec la modernisation de la societe congolaise, ces entites ont eclate et eprouvent- lorsqu'elles subsistent-de plus en plus de mal a mettre en place les actions de "securite" destinees a proteger leurs membres de certains besoins sociaux et de l'ampleur nouvelle qu'ils prennent. Les systemes modernes de securite sociale, mis en place pour accompagner les effets pervers de la modernisation et de la "salarisation" croissante de l'economie dans les annees 50, n'ont pas pu assurer a la majorite de la population le droit a une securite sociale. Au contraire, le champ d'application personnel des mecanismes actuels de protection sociale restent au benefice des travailleurs salaries c est a dire ceux-la meme qui, en raison de leurs securite d'emploi et de revenu, peuvent apparaitre comme des privilegies. Les doleances de la population exclue pour une amelioration de leurs conditions de vie, de travail et de sante se heurtent a l'incapacite, pour l'etat, de degager des ressources suffisantes, puisque le processus de developpement du pays fait apparaitre en meme temps et partout des besoins non satisfaits: chomage, logement, sante, education etc. Des lors, il faut imaginer d'autres modes de protection sociale ou rendre flexibles les mecanismes actuels de securite sociale pour qu'ils puissent integrer d'autres categories de la population (les travailleurs independants notamment). Quant aux indigents, les mecanismes d'assistance sociale ne sont-ils pas, aujourd'hui, les seuls adaptes a la couverture sociale de cette categorie de la population? Si la reponse est oui, quelle sera l'ampleur de cette couverture sociale etant donne que, d'une part les indigents forment lacategorie majoritaire du pays et que, d'autre part, on assiste jour apres jour a l'essouflement de l'etat providence? On le voit, l'avenir du systeme congolais de protection sociale est bien incertain.

  • Titre traduit

    Current state and evolution of the Congolese system of social protection


  • Résumé

    In the old days, in traditional congolese society, the notion of "individual fate" didn't exist ouside the community: the social needs of the individuals were secured by small entities such as the clan, the village and the family. Belonging to those entities garanteed a certain "security". With the modernization of the congolese society, those entities have broken up and find it more and more difficult, when they live on, to set up actions of "security" intended to protect their members from certain social needs and from the late growing extent of those needs. The modern systems of social security set up to go with the pervert effects of the modernization and growing "salarization" of the economy in the fifties could not enswe most of the population the right to social security. On the contrary, the personal field of application of the current mechanics of social protection remains in the favour of the salaried workers, that is to say the very ones who, due to their security of employment and income, can appear as priviledged. The complaints of the excluded population, longing for better living, working and health conditions, meet the inability for the state to bring out sufficient means, since the process of development of the country makes unsatisfied needs appear simultaneously and everywhere: unemployment, housing, health, education etc. . . Consequently, one has to imagine other forms of social protection or to relax the current mechanics of social security so that they can integrate other categories of the population (indepent workers among others). As for the paupers,the mecanics of social insurance seen to be the only ones adapted to their social welfare nowadays. If it is so, to what extent will this social welfare grow given that, on the one hand, the paupers sand for the major category of the country and that, on the other hand, the welfare state is falling off day after day? Obviously, the future of the congolese system of social protection is quite incertain.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Situation et devenir du système de protection sociale au Congo


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (315 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie 69 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BTT 550002%97-13
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la documentation. Bibliothèque des Centres de recherches en droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE LIK

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1761-1997-17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Situation et devenir du système de protection sociale au Congo
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 315 p.
  • Notes : Tirage réalisé à la demande.
  • ISBN : 2-284-00844-5
  • Annexes : Bibliogr. p.294-300
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.