La presse négro-africaine en France : 1947-1969

par Saffo Mathieu Koua

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de André-Jean Tudesq.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 3 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La presse negro-africaine libre en france (1947-1969) est nee a partir de 1947 (presence africaine), dans la continuite de la presse militante et culturelle de la diaspora noire de paris a l'entre-deux-guerres. Riche de huit periodiques essentiellement dont la majorite fut creee a la veille ou apres les independances africaines (presence africaine (1947),bingo (1953), l'afrique en marche (1957), cybele (1958), la vie africaine (1959), l'afrique actuelle (1965), l'echo d'afrique (1966) et l'informateur des africains et malgaches (1967), elle se caracterise par une forte precarite. Seuls deux periodiques (presence africaine, afrique actuelle) sont bilingues (francais-anglais). De culturelle au debut, elle a evolue vers une presse d'information generale tout en se professionnalisant. Son objectif s'inscrit dans le cadre du paradigme de la negritude: la rehabilitation de l'homme noir; ici,a travers la construction de l'afrique noire moderne souveraine. Cette presse qui s'est voulue authentiquement africaine, a aborde plusieurs themes qui se rapportent quasi exclusivement a l'afrique (ou au monde noir a la rigueur). S'imposant ainsi comme guide et porte-parole des africains (sur la scene internationale), elle n'a pas hesite a encenser ou a denoncer, selon les circonstances, les elites africaines, au cours du processus de la construction africaine. Cela n'a ete possible que grace a la relative liberte redactionnelle dont elle a pu beneficier. Son public fut essentiellement africain, atteignant, du fait de sa diversite, un large spectre de la population alphabetisee. De par sa fixation hors d'afrique (qui la libere des particularismes nationaux africains) d'une part, et sa position d'alternative a la presse predominant en afrique noire francophone (europeenne et locale etatique, toutes deux loin des preoccupations de la population) d'autre part, cette presse s'est trouvee en position ideale pour former une opinion publique africaine francophone.


  • Résumé

    The african-negro liberal press in france was founded in 1947(precence africain) as a contuinity of the militant and cultural press of the black paris diaspora between the two world wars. Rich with eight essential periodicals wich were founded before or after indepedance (presence africain (1947), bingo (1953), l'afrique en marche (1957), cybele (1958), l'afrique actuelle (1965), l'echo d'afrique (1966), and l'informateur des africains et malgash (1967), its carecterised by a big precarity. Only two periodicals (presence afrique, afrique actuelle) are bi-linguale. Mostly cultural at the beginig, it became a general information press, professionalising at the same time, it's main obgectives are founded from the paradigmisim of the negritude: the rehabilitation of the black man through the construction of a souverain modern black africa. This press, authentically african, treated mostly exclusive themes on africa (or the black world). Established as an african guide and spokesman (in the international scene), it did not hesitate to cencer or denounce according to circumstances, the african elites during the african construction process. This was only possible thanks to the publication liberty that it had. It's main readers were africains, and because of it's diversity, it reached a large part of the litrates. Published out of africa, it was liberated from the african nations particularities and became an alternative to the predominant press in the black african fracophone (european and the local press, who were both far from the populations preoccupation). On the other hand, this press found itself in an ideal position to form the african francophone public opinion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (710 f.)
  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.