Information et milieu rural au Congo : le cas des régions du Pool et des plateaux

par Alain Kiyindou

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Anne-Marie Laulan.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La circulation de l'information en milieu rural au congo est souvent genee, limitee voire empechee par l'organisation, le fonctionnement, l'appartenance structurelle ou sociale des acteurs et des institutions intervenant dans ce domaine. Ces ruptures sont generalement dues a l'ignorance du destinataire en tant que acteur. Elles sont egalement le fait des politiques inadaptees. En effet, les concepteurs de ces politiques ne se sont que tres rarement soucies de la coherence de leur discours et des outils mis en place avec le milieu rural. Les projets ont generalement ete simplifies au point qu'on a tente de resoudre des problemes d'usage par des solutions simplement techniques, alors que ceux-ci sont le resultat de mediations sociotechniques. D'autres ruptures decoulent de la formation des agents, une formation qui laisse peu de place a la communication et a la connaissance du milieu rural. Cette meconnaissance est d'ailleurs a la base du profond decalage entre information demandee et information offerte. Devant ces agents qui les ignorent et devant cette information inadaptee, les ruraux adoptent des attitudes qui vont du detournement au rejet. "information et milieu rural au congo,le cas des regions du pool et des plateaux" est une etude qui s'inscrit dans la perspective de l'amelioration de la circulation de l'information, elle met en exergue les nombreuses ruptures qui genent, limitent ou empechent la circulation de l'information, en degage les causes profondes, et propose quelques amenagements pour une parfaite harmonie entre tous les elements impliques dans l'information du milieu rural. Ces ameliorations ont pour fondement la negociation et laissent une place importante a la participation paysanne dans l'elaboration et la diffusion de l'information qui lui est destinee. La revalorisation du destinataire implique la prise en compte des systemes traditionnels d'information qui dans le cas du congo, ont un role predominant a jouer. Il ne s'agit pas a ce niveau de privilegier un systeme par rapport a un autre, mais d'arriver a un equilibre dans lequel chaque moyen d'information, chaque acteur aura sa place.


  • Résumé

    THE DISTRIBUTION OF INFORMATION IN THE RURAL AREA OF THE CONGO IS FREQUENTLY INHIBITED, LIMITED AND EVEN PREVENTED BY THE ORGANISATION, THE FUNCTIONING AND THE STRUCTURAL OR SOCIAL LOYALITIES OF THE INDIVIDUALS AND INSTITUTIONS WHO INTERVENE IN THIS DOMAIN. THESE RUPTURES ARE GENERALLY DUE TO THE IGNORANCE OF THE INTENDED RECIPIENT CULTURE. ALSO INAPPROPRIATE POLITICAL POLICIES ARE TO BLAME : THEIR CREATOR ARE RARELY SUFFICIENTLY CONCERNED NEITHER WITH THE COHERENCE OF THEIR DISCOURSE NOR with THE METHODS AND MEANS ESTABLISHED IN THE RURAL AREA. PROJECTS HAVE GENERALLY BEEN SIMPLIFIED TO THE POINT WHERE ONE HAS ATTEMPTED TO SOLVE PROBLEMS OF UTILISATION BY SOLUTIONS PURELY TECHNICAL; WHEREAS THESE ARE THE RESULT SIMPLY OF SOCIO-TECHNICALS MEDIATIONS. OTHER RUPTURES ARE CAUSED BY THE POOR TRAINING OF COMMUNICATION AGENTS WHICH DEVOTES LITTLE TIME NEITHER TO COMMUNICATION ITSELF NOR TO KNOLEDGE OF THE RURAL MILIEU. THIS LACK OF KNOLEDGE IS, MOREVER, THE ROOT CAUSE OF A DEEP GULF BETWEEN INFORMATION DEMANDED AND SUPPLY. FACED WITH AGENTS WHO DO NOT UNDERSTAND THEM AND with INAPPROPRIATE INFORMATION, THE RURAL POPULATION ADOPT ATTITUDES RANGING FROM DEVIATION TO REJECTION. "INFORMATION OF THE RURAL AREA IN THE CONGO, THE CASE OF THE REGIONS OF POOL AND PLATEAUX" IS A STUDY AIMED AT THE IMPROVEMENT OF THE DISTRIBUTION OF INFORMATION. IT HIGHLIGHTS THE NUMEROUS RUPTURES WHICH HINDER, LIMIT OR PREVENT THE DISTRIBUTION OF INFORMATION, INDENTIFIES THEIR PRINCIPAL CAUSES, AND PROPOSES CHANGES AIMED AT A PERFECT HARMONY BETWEEN THE SENDER AND THE RECEIVER OF INFORMATION IN THE RURAL MILIEU. THESE IMPROVMENTS ARE BASED ON NEGOCIATION AND PLACES THE GREAT EMPHASIS ON THE PARTICIPATION OF THE PEASANT IN THE PREPARATION AND DIFFUSION OF THE INFORMATION DESTINED FOR HIS RECEPTION. THE REVALORISATION OF THE RECIPIENT IMPLIES THE TAKING INTO ACCOUNT OF TRADITIONAL INFORMATION SYSTEMS WHICH IN THE CASE OF THE CONGO PLAY A PREDOMINANT ROLE. IT IS NOT A QUESTION, AT THIS LEVEL, OF PRIVILEGING ONE SYSTEM COVER ANOTHER BUT OF RATHER ARRIVING AT A BALANCE IN WHICH EACH MEANS OF INFORMATION AND EACH PARTICIPANT HAS ITS PLACE.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (538 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.