Une société artisanale dans son environnement, du moyen âge à l'époque contemporaine : le centre potier béarnais de Garos et Bouillon

par Anne Berdoy

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Bernard Marquette.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    L'etude historique consacree a deux villages bearnais - garos et bouillon - du moyen age a l'epoque contemporaine, repose avant tout sur un parti pris methodologique qui explique notamment le vaste champ chronologique retenu. En raison de l'indigence de la documentation medievale, cette recherche n'aurait pu en effet etre menee a bien sans le recours a une demarche regressive,cette derniere s'appuyant sur des donnees fondamentalement complementaires issues des textes, de l'archeologie et de l'ethnographie. L'histoire de ces deux communautes est celle de la conquete, entamee vers le xe siecle, d'une region boisee, mouvement que l'on suit pas a pas, de la fin du moyen age jusqu'a xixe siecle, a travers chaque maison, entite sur laquelle se fonde la societe bearnaise. C'est aussi par la maison que l'on etudie une activite artisanale - la poterie - qui a occupe une place non negligeable dans cet espace rural. L'artisanat, perpetue du xive au xxe siecle, y est pratique, hors de tout espace specialise ; il est aux mains des femmes qui seules maitrisent le faconnage a l'aide d'un outil rudimentaire (la tournette) et occupe une place secondaire dans l'economie familiale paysanne. Cette activite a par ailleurs atteint une dimension specialisee qui se traduit par l'existence d'un centre potier compose de plusieurs dizaines d'officines produisant une ceramique de qualite (du gres) dont une forme emblematique a domine le marche regional. C'est en analysant le point d'equilibre atteint par cet artisanat specialise non professionnel que l'on parvient a comprendre comment, en depit de caracteres archaiques, l'activite potiere est parvenue a s'imposer et a se maintenir jusqu'a l'epoque contemporaine. En donnant a voir une organisation socio-economique heritee de la periode medievale, cette recherche, au-dela de son caractere monographique, represente un premier pas vers l'apprehension d'une situation generalement trop tot disparue pour etre bien documentee.


  • Résumé

    This historical study of garos and bouillon, two villages from the province of bearn, from the middle ages to the present time, is based on a methodological choice explaining among others its vast timespace. Because of the paucity of medieval documentation, the study could not have been possible without a regressive process resting on fundamentally complementary data from texts,archeology and ethnography. The story of these two communities is that of the conquest of a wooded area, beginning around the xth century, followed step by step from the end of the middle ages to the xixth century, through each house, the founding entity of the local society. It is also through the house that a craft, pottery, that occupied an important place in this rural space, is studied. This craft, from the xivth to the xxth century is practised without any reserved space. It is done by women, who alone master modelling, with a rudimentary tool (slow wheel), and has a secondary place in this rural domestic economy. This activity has elsewhere reached a specialised dimension as manifest by the existence of a pottery center with several dozen workshops, which produces quality pottery (stoneware) an emblematic variety of which dominated the regional market. It is by analysing the set point of this specialized non-professional craft that one can understand how despite its archaic characteristics, pottery thrived and survived to the beginning of xxth century. By showing socioeconomic organisation inherited from the middle ages, this study, beyond its monographic aspect, is a first step towards the understanding of a situtation which usually disappeared too soon to be well documented.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par MonHélios à Pau

Des potières et leurs maris : histoire d'un artisanat en Béarn, XIIIème-XXème siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (349 f.) (166 f.) (189 f.) (32, [213] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2220
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par MonHélios à Pau

Informations

  • Sous le titre : Des potières et leurs maris : histoire d'un artisanat en Béarn, XIIIème-XXème siècle
  • Détails : 1 vol. (317 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr., bibliogr. p. 295-310. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.