Le monologue dans le théâtre de Michel Tremblay

par Virginie Chatard

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de MARIE LYNE PICCIONE.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    La premiere partie de l'etude s'intitule : qu'est-ce qu'un monologue ? cette question en apparence naive renvoie a toute la problematique du sujet : a la fois forme et genre, cette manifestation du langage dramatique ne beneficie pas, comme son pendant le dialogue, d'une seule definition simple et precise mais de plusieurs, variant selon les perspectives historiques, litteraires et linguistiques qui l'approchent. Un survol historique de la forme, tant dans le theatre occidental que dans les productions culturelles quebecoises, s'imposait alors afin de mieux extraire une definition permettant d'aborder plus precisement le theatre tremblayen. Et puisque les problemes de definition du monologue ont trait au statut du destinataire, les pieces de tremblay sont etudiees, dans la deuxieme partie, en fonction des personnages presents sur scene, c'est-a-dire qu'elles sont subdivisees entre pieces monologiques, pieces a deux personnages et enfin pieces a plusieurs personnages. Une telle decoupe etait obligatoire puisque presque toutes les pieces de michel tremblay contiennent ou ne sont que des monologues. Apparait alors la fonction fondamentale du monologue, qui n'est plus une simple forme mais participe de la structure meme de la piece. Dans la troisieme et derniere partie, les variations formelles du monologue sont analysees. Dans le cas de tremblay, elles deviennent omnipresentes et quasi systematiques en integrant dans le discours solitaire des pratiques monologiques telles que la chanson, la conversation telephonique. . . Etc. Le monologue devient donc inherent a tout le discours tremblayen et une etude du monologue dans les romans de l'auteur permet de se rendre compte de l'importance de la forme dans l'oeuvre, qui revele sa coherence grace a ce mode d'expression. Le monologue, expression proteiforme, et participant a la fois de l'interiorite et de l'exteriorite, devient donc la justification de toute l'oeuvre de michel tremblay qui fait indifferemment evoluer les memes personnages a travers le theatre et dans les romans.


  • Résumé

    The first part of this study is entitled : what is a monologue ? this seemingly naive question refers to the core of the subject : both as a form and genre, but unlike its conterpart dialogue, this kind of dramatic language doesn't have a single accurate and simple definition. It has several which vary according to historical, literary and linguistic perspectives. A historical survey of the form within western drama and quebecoise cultural productions was a necessary basis for the development of a definition that would serve as an enlightening introduction to our study of tremblay's drama. And, since the difficulties ancountered in defining monologues are linked to the addressee's status, in the second part of the study tremblay's plays are studied according to the nombre of characters on stage ; a distinction is made between plays with one, two or more characters on stage. Such a division is necessary since almost all of michel tremblay's plays contain monologues or are mere monologues. The fondamental fonction of the monologue is thus put into relief : it is no longer a simple form but become a structural pattern. In the third and last part the variations of the form are analysed. In tremblay's case, they are omnipresent and almost systematic ; practices such as songs and telefone conversations are introduced into the field of solitary discourse. Monologues thus become inherent in tremblay's discourse and the study of the form in the writer's novels highlights its importance in the entire work which owes its coherence to this mode of expression. As a protean form, partaking of both inner and outer worlds, monologues therefore become the justification for all the works of michel tremblay who develops the same characters indiscriminately through drama and fiction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (489 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.