Les manifestations ostéo-articulaires de la lèpre en Martinique : à propos de six patients hospitalisés dans le service de rhumatologie du CHU de Fort-de-France de 1990 à 1996

par Lionel Boix

Thèse de doctorat en Médecine générale

Sous la direction de Serge Arfi.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre étude avait pour objectif de répertorier et d’analyser les manifestations rhumatologiques de la lèpre à propos de six patients hospitalisés dans de service de Rhumatologie de Fort-de-France de 1990 à 1996. Les atteintes ostéo-articulaires rencontrées au cours de la maladie de HANSEN ne sont pas exceptionnelles, trois de nos patients présentent des acroarthropathies nerveuses qui constituent l’aspect le plus commun, plus rares apparaissent les atteintes infectieuses à pyogène à portée d’entrée cutanée comme la spondylo-discite décrite chez un de nos patients ; nous n’avons pas eu de cas d’ostéoarthrites à Mycobacteruim leprae ; nous rapportons le cas d’un patient hospitalisé pour un tableau de lombo-sciatalgie ; chez qui une Lèpre tuberculoïde a été découverte. Mais la lèpre peut être responsable d’atteintes polyarthritiques comme chez trois de nos patients, évoquant celle que l’on observe au cours des grands rhumatismes inflammatoires chroniques. La physiopathologie de ces manifestations polyarthritiques est complexe et pourrait faire intervenir des mécanismes intriqués de réaction d’hypersensibilité retardée d’une part à médiation cellulaire, d’autre part à médiation humorale. De plus, on peut entrevoir un mécanisme physiopathologique commun à ces polyarthrites rencontrées au cours de la lèpre et aux arthrites à adjuvant complet de FREUND mettant en cause une protéine micobactérienne du choc thermique de 65 KD (HSP 65 kD). L’intrusion de cet antigène pourrait déclencher une réponse immunitaire aboutissant à une arthrite réactionnelle, sur un terrain génétique prédisposé. Cette étude plaide pour ajouter Mycobacteruim leprae à la liste des agents infectieux intracellulaires à l’origine d’arthrites réactionnelles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 98 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.94-97

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Fort-de-France, Martinique). Service commun de la documentation. Section Médecine.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : WC 335 BOIj
  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre). Service commun de la documentation. Bibliothèque hospitalo-universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CMT BX%97-82
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque des Sciences du Vivant et de la Santé.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.