Le travail psychique créateur : deux études sur l'écriture littéraire comme enveloppe narcissique

par Marie-Christine Piperini

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Laflaquière.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    En utilisant les concepts de "conteneur" (Bion) et d'"enveloppe psychique" (Anzieu), et à partir des travaux sur la création initiés par Freud, Winnicott, puis de M'Uzan et Anzieu nous avons exploré la dynamique de l'articulation : narcissisme-écriture-pensée. Cette thèse met en question la possibilité pour le sujet écrivant de transformer des images sensorielles en éléments constitutifs de sa représentation de soi et d'accéder ainsi à la conception d'une unité protectrice. Nous avons appliqué ces vues théoriques en analysant des représentations exposées par des écrivains qui tentent d'expliquer le processus de la création littéraire, puis nous avons observé les phénomènes mobilisés dans un atelier d'écriture en hôpital psychiatrique. Les résultats de nos recherches mettent en évidence l'étayage de la pensée créatrice sur l'éprouvé corporel intime du sujet, et la place du désir d'un autre dans l'engagement de ce processus. Nous y voyons comment le travail du style à la recherche d'une originalité constitue une défense paradoxale qui révèle l'identité du sujet écrivant (par ce qui fait signe en insistant) en même temps qu'il porte le masque de la technique. Nous constatons que les failles et capacités moïques se trouvent figurées dans les textes rédigés par des patients d'hôpital psychiatrique aussi bien que dans ceux crées par des écrivains reconnus. Et nous saisissons le potentiel apporté par l'écriture pour permettre à un sujet d'accéder à une nouvelle conscience de soi.

  • Titre traduit

    Creation working-through process. Two studies about literary writing as narcissic shroud


  • Résumé

    Using the concepts of "container" (w. R. Bion) and of "psychological shroud" (d. Anzieu), and from the research about creation introduced by S. Freud, D. W. Winnicott, M. De M'Uzan and D. Anzieu, we have explored the dynamic of the articulation : narcissism - writing - thought. This thesis questions the possibility for the writer to transform sensory images into parts of a representation of himself, and to accede like this to the conception of a protective unity. We have applied these theoretic means in analysing some representations explained by some writers who try to understand the literary creation process. Then we have observed the phenomenon which are mobilized during a writing session inside a psychiatric hospital. The results of our researches highlight that the creative thought stays on the inmost bodily experience. They set the place of the other's desire for engaging this process. We can see how the style's work and the research of a manner of writing like no one else constitute a paradoxal defence. It reveals the writer's identity (by what insists and shows) and it wears the mask of technicity at the same time. We note how the self-flawes and abilities appear into a text which are writer by psychiatric hospital's patient as well as in a famous writer. So, we grasp the potential supply of writing for going to get a new conscience of himself.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (502 f.- [70 f. d'annexes])
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie 197 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences de l'homme.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTP 1997/4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997BOR21018
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.