Paléoproductivités du système d'upwellings nord-ouest africain et variations climatiques au cours du Quaternaire terminal

par Philippe Martinez

Thèse de doctorat en Océanographie. Paléoocéanographie

Sous la direction de Philippe Bertrand.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de ce travail est d'etudier la variabilite de la productivite regionale du systeme d'upwelling nord-ouest africain (programme sedorqua) en relation avec les variations climatiques du quaternaire terminal. La methode de travail a privilegie une approche multi-marqueur, incluant : a) des marqueurs de productivite : c org, opale, caco#3, ba, n, #1#5n ; b) des marqueurs de conditions redox : s, u, mo. . . ; c) des marqueurs du detritisme eolien : granulometrie et composition geochimique. L'etude a consiste a analyser plusieurs enregistrements sedimentaires situes sur la pente continentale a differentes latitudes, en s'appuyant sur : a) dans un premier temps, une etude bibliographique et une etude biogeochimique de la sedimentation actuelle (carottes multitubes) permettant de mettre en evidence les mecanismes biogeochimiques mis en jeu et leur implication dans la formation du message sedimentaire ; b) dans un deuxieme temps, l'etude biogeochimique multi-marqueurs en haute resolution de plusieurs enregistrements paleoceanographiques. Les resultats montrent que deux regimes sedimentaires se distinguent. En effet, ce systeme se caracterise par une importante heterogeneite spatiale, avec des signaux de forte productivite pendant les glaciaires an nord de la zone, et lors de periodes moins froides (transition stade 2 - stade 1 et interstade 3) au sud de la zone au niveau du cap blanc. L'analyse des resultats indique que l'importance des variations du niveau marin, modulee en outre par la topographie de la marge, exerce un controle important sur la sedimentation de la pente. En outre, ce travail illustre et met en evidence que le regime des vents (force, direction) est en grande partie a l'origine des differences observees. Les resultats propres a ce travail sont egalement confrontes a ceux obtenus par d'autres travaux (micropaleontologie et geochimie moleculaire) afin de contraindre au mieux les reconstitutions paleoceanographiques proposees.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 298 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 97.B-1803
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 97.B-1803
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : F I b / MAR / p

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 97 BOR1 0659
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.