Contributions à l'étude de la cinétique globale et détaillée sur les produits des réactions CH+CH, CH+NO, CH+O2, C2+NO, C+NO et C+O2 : aspects dynamiques

par Astrid Bergeat

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Gérard Dorthe.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ces reactions sont importantes en chimie de la combustion et en chimie interstellaire. Seules leurs constantes de vitesse globales sont connues mais pas leurs constantes detaillees sur les produits dont la determination exige une source propre en radicaux. Les reactifs ch, c#2 et c sont produits dans un reacteur a ecoulement, par abstractions successives des atomes d'halogene du chbr#3, c#2cl#4, ccl#4 ou cbr#4 par du potassium vaporise. La disparition des reactifs, le coreactif no ou o#2 etant introduit en exces, a ete suivie par fluorescence induite par laser ou par fluorescence atomique de resonance. Les corrections dues a l'ecoulement sont detaillees dans le manuscrit. Les constantes de vitesse globale a 300 k sont, en 10#-#1#1 cm#3 molecule#-#1s#-#1 : ch + no (19 5), ch + o#2 (3. 6 0. 5), c + no (4. 5 0. 5) et c + o#2 (2. 1 0. 4). Les taux de branchement n'ont pu etre determines que sur les voies atomiques, par detection de leur fluorescence dans l'ultraviolet du vide. La caracterisation de la lampe de resonance est developpee dans le manuscrit. Nos observations ont ete completees par la detection des chimiluminescences. Pour la reaction ch + ch, nous avons observe les chimiluminescences des radicaux c#2h (c#2h + h) et c#2 (c#2+ h#2). Le taux de branchement relatif des deux voies h + c#2h et c + ch#2 est de (90 / 10) 10%. Pour la reaction ch + no, on a : o + hcn 72 10%, h + nco 21 10% et n + hco 7 3%. Nous avons observe les chimiluminescences des radicaux nh (nh + co) et nco (h + nco). Le radical cn (oh + cn) n'a jamais ete detecte. Pour la reaction ch + o#2, la voie majoritaire est o + h + co. En effet, nous avons 55% de o provenant de la voie o + hco pour 45% de h provenant de la voie h + co#2, mais surtout de la dissociation des radicaux hco. Les chimiluminescences des radicaux oh et co ont ete observees, confirmant la presence de la troisieme voie oh + co. La reaction c#2 + no ne produit que tres peu d'atomes et une forte chimiluminescence du radical cn.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 230 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 97.B-1829
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 97.B-1829
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.