Etude par microscopie à champ proche de l'oxydation anodique de l'acier inoxydable 316L et de l'aluminium

par Véronique Genton

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de JEAN CLAUDE ROUX.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une etude par microscopie a champ proche de l'oxydation anodique de l'acier inoxydable 316l et de l'aluminium est realisee. Deux procedes sont etudies : l'electropolissage et l'anodisation. Dans le cas de l'electropolissage, l'analyse morphologique des surfaces traitees (acier 316l et aluminium) revele, qu'au niveau de la surface des echantillons, les processus d'oxydation anodique sont gouvernes par de l'electroconvection structuree. Ce mecanisme est fondamental car il active les phenomenes de dissolution. Il est montre qu'il est intimement lie a la presence d'une couche visqueuse (pour l'acier) ou d'un fluide dense (pour l'aluminium) qui apparait a la surface des echantillons au cours de l'electropolissage et que la nature de la structure de convection depend de la polarisation. Dans le cas de l'anodisation appliquee a l'aluminium, l'influence de la morphologie de la surface initiale sur la morphologie de la surface de l'oxyde anodique est etudiee. Il est montre que, quelque soit le relief initial, ce dernier est conserve tout au long du processus d'anodisation. Ce resultat confirme l'hypothese proposee dans la litterature : la croissance d'oxyde ne s'effectue qu'a l'interface metal/oxyde. La qualite de la surface initiale sur le developpement de l'oxyde anodique est mise en evidence : il est montre que, dans certains cas, un electropolissage peut preceder l'anodisation : ceci se produit lorsque la surface initiale n'est pas suffisamment structuree. Le role de l'electropolissage est alors d'assurer une meilleure base a la structure poreuse en formant une nouvelle couche d'oxyde compact.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 97.B-1811
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 97.B-1811
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.