Utilisation de vésicules préparées par cisaillement d'une phase lamellaire comme microréacteurs chimiques

par Fabienne Gauffre

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Didier Roux.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous explorons la possibilite d'exploiter un nouveau type de vesicules multilamellaires en chimie. Ces vesicules, de dimension (0,1-10 m) et de structure tres bien definies, sont produites par le cisaillement d'une phase lamellaire. Elles sont appelees spherulites. Plusieurs aspects sont abordes d'un point de vue fondamental aussi bien qu'applique : l'efficacite du procede d'encapsulation, les cinetiques de diffusion des ions a travers les membranes, le controle de l'acidite a l'interieur des spherulites grace a l'encapsulation d'acide gras, et enfin l'utilisation de ces microreacteurs pour la synthese de particules a travers l'exemple de la reduction d'ions cuivriques encapsules. Cette etude pose les bases de l'utilisation des spherulites en chimie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 265 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 97.B-1756
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 97.B-1756
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.