Utilisation de vésicules préparées par cisaillement d'une phase lamellaire comme microréacteurs chimiques

par Fabienne Gauffre

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Didier Roux.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous explorons la possibilite d'exploiter un nouveau type de vesicules multilamellaires en chimie. Ces vesicules, de dimension (0,1-10 m) et de structure tres bien definies, sont produites par le cisaillement d'une phase lamellaire. Elles sont appelees spherulites. Plusieurs aspects sont abordes d'un point de vue fondamental aussi bien qu'applique : l'efficacite du procede d'encapsulation, les cinetiques de diffusion des ions a travers les membranes, le controle de l'acidite a l'interieur des spherulites grace a l'encapsulation d'acide gras, et enfin l'utilisation de ces microreacteurs pour la synthese de particules a travers l'exemple de la reduction d'ions cuivriques encapsules. Cette etude pose les bases de l'utilisation des spherulites en chimie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 265 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 97.B-1756
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 97.B-1756
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.