Etude structurale de la bactérioferritine d'Escherichia Coli

par Jean Brice Meyer

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Alain Dautant.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les ferritines forment une famille de proteines dont le role essentiel est le stockage du fer en exces dans les organismes vivants. Ces proteines se rencontrent aussi bien chez les eucaryotes que chez les procaryotes. Des etudes recentes ont montre qu'une bacterie, appelee escherichia coli, possede deux types de ferritines. La premiere a une sequence d'acides amines relativement homologue a celle des eucaryotes. La seconde, denommee bacterioferritine (bfr), a ete identifiee a l'origine comme un cytochrome. Possedant des donnees de diffraction de cristaux de bfr sauvages et mutantes jusqu'a une resolution de 1. 70a, les structures de ces proteines ont pu etre resolues et affinees en utilisant plusieurs methodes telles que la self rotation de la fonction de patterson et le remplacement moleculaire. Apres avoir ete decrites, les differentes formes de cette proteine ont ete comparees entre elles, ainsi qu'avec les ferritines.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 97.B-1744
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 97.B-1744
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.