Catalyse rédox à l'aide de complexes réservoirs d'électron mono et polymétalliques

par Stéphane Rigaut

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de AIDIER ASTRUC.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La reduction multi-electronique de no#3#- et de no#2#-, en milieux aqueux basique, catalysee par des complexes reservoirs d'electron hydrosolubles de type fe#i#i(#5-cyclopentadienyle)(#6-arene)#+pf#6#- a ete etudiee d'un point de vue cinetique et mecanistique, montrant que les processus de transferts d'electron initiaux sont de nature intermediaire entre sphere interne et sphere externe. Des complexes du fer ont ete bifonctionnalises, notamment en utilisant un systeme d'activation de liaisons c-h par o#2 via o#2#. #-, puis fixes sur des structures en etoiles. Les catalyseurs hydrosolubles hexametalliques en etoile ainsi obtenus, presentent une activite catalytique comparable a celle des composes monometalliques, sans effet cooperatif entre les differents centres redox de la structure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 249 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 97.B-1753
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 97.B-1753
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.