Les hydrocarbures terpéniques volatils : aspects biochimique et moléculaire chez le pin maritime (Pinus pinaster Ait.) et le calamondin (Citrofortunella mitis)

par Franck Salin

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie cellulaires

Sous la direction de MICHEL GLEIZES.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    De nombreuses plantes a essences sont capables de synthetiser et d'accumuler de grandes quantites d'hydrocarbures terpeniques (mono-, sesqui, diterpenes) dans des structures secretrices specialisees (trichomes, poches, canaux secreteurs). Ces composes, outre leur caracteristique odorante, semblent intervenir dans les interactions plante-plante, plante-insecte et plante-pathogene. Cette etude porte sur le metabolisme du fpp via son utilisation par les cyclases sesquiterpeniques. Comme modele, nous avons choisi d'etudier la trans--farnesene synthase presente chez le pin maritime (pinus pinaster ait. ). Cette enzyme assure la synthese du trans--farnesene qui est un des rares hydrocarbures sesquiterpeniques acycliques present dans la nature. De plus, une etude cinetique de l'utilisation de #1#4co#2 par des aiguilles de pin a montre que ce compose pourrait etre un intermediaire de synthese des sesquiterpenes cycliques. Cette enzyme a ete purifiee a homogeneite par une succession de chromatographies liquides (echangeuses d'ions, interaction hydrophobe, affinite, gel permeation). Elle possede une masse moleculaire de 45 kda, un pi de 4,2 et un ph optimum de l'ordre de 7-7,5. Son k#m pour le fpp est de 5 m. L'enzyme requiert la presence de mg#2#+ comme cofacteur et est fortement inhibee par des agents bloquants les residus cysteines, arginines et histidines. En parallele, une approche moleculaire a ete entreprise afin de cloner les genes des cyclases terpeniques chez citrofortunella mitis. Des amorces degenerees ont ete designees a partir de sequences conservees chez des cyclases de plantes connues. Leur utilisation par la technique de nested pcr nous a permis d'obtenir deux clones m9 et m15 montrant de fortes homologies avec des cyclases sesquiterpeniques. L'etude de l'expression du clone m15 par rt-pcr indique que ce gene est exprime au sein de tous les organes secreteurs (feuilles, fruits). Actuellement, nous essayons de cloner les adnc correspondant a nos deux clones afin de determiner la nature et la fonction exacte des proteines codees par ces genes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 97.B-1735
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 97.B-1735
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.