Les pesticides dans les vins : étude de la microextraction en phase solide (SPME) des résidus

par Louise Urruty

Thèse de doctorat en Sciences des aliments

Sous la direction de Michel Montury.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les nombreux avantages de la microextraction en phase solide (spme) nous ont amene a choisir cette nouvelle technique pour developper une methode de determination des residus de pesticides dans les vins. Un protocole d'extraction de douze pesticides presentant un interet viti-vinicole a ete mis en place dans l'eau. L'influence de certains composes endogenes du vin (ethanol, acide tartrique, ph, composes phenoliques et sucres) sur l'efficacite d'extraction, ont conduit a l'elaboration d'un modele analytique. Enfin, des applications au vin ont permis, d'une part, de verifier l'applicabilite de notre methode et, d'autre part, de confronter, pour la procymidone, les resultats donnes par cette methode avec ceux obtenus par une methode elisa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 143 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 97.B-1714
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 97.B-1714
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.