Activité métabolique cérébrale pendant la consolidation mnésique chez la souris et modifications par l'apamine

par Wafae Belcadi Abbassi

Thèse de doctorat en Neurosciences et pharmacologie

Sous la direction de CLAUDE DESTRADE.

Soutenue en 1997

à Bordeaux 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le marquage de l'activite metabolique cerebrale par le (#1#4c) 2-desoxyglucose (2-dg) a ete utilisee chez la souris, pour preciser le role des circuits limbiques et corticaux dans le processus de consolidation mnesique et evaluer sur ces memes processus les effets de l'apamine (une neurotoxine specifique des canaux potassiques actives par le calcium). Aussitot apres l'apprentissage partiel d'une reponse operante a renforcement alimentaire une activation du metabolisme cerebral est observee dans les regions sous-corticales, les noyaux thalamiques, l'hippocampe et les territoires corticaux, a l'exception du subiculum et du cortex entorhinal. Ce resultat montre que l'activation de l'hippocampe est alors liee a la mise en jeu de la voie septo-hippocampique. Une heure plus tard, on observe une disparition de l'ensemble des activations metaboliques ; cette disparition est correlee avec la chute des performances en retention caracteristique de l'effet kamin et semble correspondre a une etape necessaire des processus de consolidation. Trois heures apres l'acquisition une reactivation metabolique est observee dans le subiculum, le cortex entorhinal et le cortex frontal. Ce resultat indique que les voies subiculaires et entorhinales jouent un role important a ce stade de la consolidation, peut-etre en assurant une retroaction du systeme limbique sur les territoires neo-corticaux. Une injection d'apamine aussitot apres l'acquisition supprime l'activation initiale du metabolisme cerebral. En contraste, une activation metabolique est observee dans le subiculum et les cortex entorhinal et frontal lorsque l'apamine est injectee une heure apres l'apprentissage. Une injection d'apamine 3 heures apres l'apprentissage ne modifie plus l'activite metabolique. Par ailleurs, l'etude comportementale montre que l'injection d'apamine realisee aussitot apres l'apprentissage, supprime une heure plus tard, la baisse de performance qui caracterise l'effet kamin. L'ensemble de nos resultats suggere donc que l'action de l'apamine consiste en une acceleration de la cinetique temporelle des activations induites par l'apprentissage au sein des circuits cortico-limbiques impliques dans le traitement de l'information, cette acceleration ayant pour corollaire un raccourcissement de la duree de la consolidation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 163 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FT 97.B-1707
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Sciences et Techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : FTR 97.B-1707
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.