Recherche des differents parametres caracterisant le potentiel d'exhalation en radon des sols

par STEPHANIE DEMONGEOT

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Alain Chambaudet.

Soutenue en 1997

à Besançon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Parmi les polluants atmospheriques, il existe un gaz radioactif d'origine naturel, le radon. Il provient de la desintegration du radium 226 lui-meme descendant de l'uranium 238 present dans la croute terrestre. Il s'accumule dans l'atmosphere confine des batiments. L'inhalation de ce gaz et de ses descendants constitue, pour la population francaise, la premiere cause d'irradiation parmi les sources naturelles de rayonnements. Par consequent, la question de la gestion de ce risque sanitaire se pose. Ainsi, l'interet de cette etude est de disposer d'outils permettant d'identifier les zones a niveaux eleves de radon. Les resultats de l'etude de l'emission de radon en laboratoire sur des echantillons de roches ont permis d'affirmer que les informations petrographiques ne sont pas suffisantes pour estimer le potentiel d'exhalation en radon d'une zone donnee. Pour aborder au mieux la problematique posee, les variations des mesures in situ des concentrations en radon ont ete comparees aux differentes grandeurs caracteristiques (geologique et pedologique) du site. Les resultats ainsi obtenus ont permis de definir les parametres a considerer, ainsi que la methodologie a adopter, pour determiner le potentiel d'exhalation en radon a l'aide d'une methode adaptable a tous les sites. De plus, par des simulations a l'aide d'un code de calcul trach, il est possible de connaitre l'echelle de variation du flux de radon, en un point donne, en fonction des etats hydriques du sol, lies a la permeabilite, parametre difficilement mesurable etant donne son evolution dans le temps. La methode esperas (estimation du potentiel d'exhalation en radon des sols) developpee au cours de ce travail a pu etre appliquee tout d'abord ponctuellement, puis a une echelle locale. Les valeurs estimees se sont averees tout a fait en accord avec les resultats des mesures in situ. Ainsi les zones potentiellement exposees au radon ont pu etre mises en evidence.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 254 P.
  • Annexes : 137 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Sciences - Sport (Besançon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.