Le miroir dans la peinture occidentale : une approche diagonale du social

par Yvonne Neyrat

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Bruno Péquignot.

Soutenue en 1997

à Besançon .


  • Résumé

    Dans ce travail, notre démarche se situe au cœur de la création de valeur, artistique, culturelle. Nous avons pour cela repris le chemin de l'image en occident. La théologie de l'incarnation a fait le pari du visible, et a ainsi déterminé l'épistème et la culture occidentale. Nous faisons l'hypothèse que le contexte actuel de l'image n'est pas indépendant de cette conception de l'image. L'art contemporain est une remise en question de la problématique du visible et tend à retrouver à partir de la métaphore une valeur symbolique pour les images, valeur que les images technologiques ou l'image-idole, qui ne représente qu'elle-même, n'ont plus aujourd'hui. Tout au long de ce parcours qui prend en compte le miroir dans la peinture, nous avons retrouvé les questions essentiellement anthropologiques qui mettent en scène soi et l'autre de soi, soi et le rapport au monde, à l'objet, au visible. Notre démarche sociologique puise dans d'autres sciences humaines, telles que la psychanalyse, l'épistémologie, l'histoire, établissant des rapports permettant d'élaborer des modèles qui servent une connaissance du social et des cultures.

  • Titre traduit

    The mirror in western painting


  • Résumé

    A diagonal approach to the social sphere. This research is situated at the heart of cultural and artistic creations of value. To do this we have traced the history of the image in the western world and have seen how the theology of the incarnation of christ was spread visually. Thus was determined western epistemology and culture. Our hypothesis proposes that the image in a modem context is not independent from this conception of the image. Contemporary art re-examines the problems of visual representation and through this metaphor we can find a symbolic value for images; a value which today's technical or idol-images no longer have. Throughout our work we take into account the mirror in painting and face the essential anthropological questions of the self, the selfs other, and the self in relation to the outside world, the visual world and the object. This is a sociological undertaking hence it draws from the social sciences; psychoanalysis, epistemology, and history have allowed us to build models which advance our understanding of the social sphere and of cultures.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (385 f.)
  • Annexes : Bibliographie f.374-385. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1997.1014
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.