Du jeu symbolique à l'ordre du texte : jeu et hétérogénéité dans les pratiques langagières liées à l'écrit chez l'enfant

par Françoise Pouëch

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Marc Souchon.

Soutenue en 1997

à Besançon .


  • Résumé

    Hypothèse : le jeu symbolique est un "espace potentiel" ou l'enfant entre de façon privilégiée dans un "rapport dialogique" avec les discours d'autrui pour construire un univers discursif qui a déjà certaines caractéristiques des mondes possibles déployés par les textes écrits. L'enfant, dans le jeu quitte la réalité (conditions matérielles de production et vie "réelle") ; il se situe dans une dimension logique et esthétique qui transcende toutes formes canoniques ; il est dans une recherche de sens pour lui, dans le plaisir de la création, ce qui lui permet de mettre à l'épreuve et de faire varier ses savoir-faire et ses savoir-dire, de différencier ses modes d'énonciation. Ainsi, la narration du jeu symbolique contiendrait potentiellement la capacité future de l'enfant à entrer dans différents mondes dont la structure et les effets sont le produit de certaines conduites discursives expérimentées dans le plaisir et la gratuite du faire-semblant. Etude longitudinale (début de section des grands de maternelle à fin du cours préparatoire) de 3 enfants dont le rapport au langage et au monde se manifeste différemment dans le jeu. A partir de l'analyse de leurs productions, hypothèse qu'ils auront au C. P. Un rapport diffèrent à l'écrit. Hypothèse en grande partie vérifiée : l'analyse des productions de C. P. Réalisées à partir d'activités variées correspondant à des pratiques sociales et proposées d'abord à l'oral puis à l'écrit mettent en évidence la persistance d'un "style" propre à chacun des enfants, d'une façon d'entrer en relation (ou pas) avec des "objets" sémiotiques de types différents, de reprendre-modifier les modelés proposes par une socio-culture. Ce travail pose le problème des processus et structures issus de l'oralité sur lesquels l'enfant doit s'appuyer pour entrer dans le monde de l'écrit. Il propose une alternative aux tests orthophoniques qui court-circuitent la dimension créative et herméneutique de l'acte de lecture-écriture.

  • Titre traduit

    From symbolic game to text : game and heterogeneiry in speech practices linked to written expression for children


  • Résumé

    Hypothesis : the symbolic game is a "potential space" into which a child inters in a privileged manner in "dialogic relationship" with other people's discourses in order to build up a discursive universe which already has certain characteristics of possible worlds contained in the written texts. In game behavior, the child leaves reality (material conditions of production and "real" life). He places himself in a logical and esthetic dimension which transcends all canonic forms ; he his in a search of meaning for himself, in a creative pleasure, what allows him to test and to vary his know-how and what to say, to differentiate his ways of enunciation. Thus. The narration of the symbolic game would potentially contain the ability-to-be of a child to enter into different universe whose structure and effects are the product of some discursive behaviors, experimented in the pleasure and gratuity of pretending. Longitudinal study (from beginners in the "grande section de matemelle" to the end of "cours preparatoire") of 3 children whose relationship to language and to the world is differently visible through games. From the analysis of their productions, hypothesis that, when in the cours preparatoire. They will have a different relationship to the writing. This hypothesis has been largely verified : the analysis of c. P. Children productions done from various activities corresponding to social practices and proposed first orally and then as a written exercice, reveal the persistance of a "style" unique to each of these children, a unique way to enter (or not to enter) into a relationship with semiotic "objects" of different types, to take up or modify the patterns proposed by a socle-cultural context. This work presents the problems of processes and structures born orality, upon which a child must rely upon to enter into the universe of written expression. It proposes an alternative to speech therapy tests bypass the hermeneutic and creative dimension of reading-writins act.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (483, 47 f.)
  • Annexes : Bibliographie f.469-483. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1997.1012.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1997.1012.2
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1997.1012.3
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 215246.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 215246.2
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 215246.3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1997BESA1012
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.