Efficacité de Harmonia axyridis (coleoptera : coccinellidae) comme agent de lutte biologique contre Myzus persicae (homoptera : aphididae)

par Xin Chen

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Benoît Sauphanor.

Soutenue en 1997

à Avignon .


  • Résumé

    Myzus persicae sulzer est à l'origine de pertes croissantes dans les vergers de pêchers du sud de la France. Des recherches sont entreprises à l'INRA sur la possibilité de contrôle biologique des populations de m. Persicae à l'aide d'une coccinelle prédatrice introduite, harmonia axyridis pallas. Nous analysons ici l'efficacité de h. Axyridis comme agent de lutte biologique contre m. Persicae, par la modélisation de l'interaction proie-prédateur en fonction de la température. Les données de base pour la caractérisation de ces interactions et l'élaboration d'un modèle de simulation sont établies en laboratoire à la station de zoologie de l'INRA d'Avignon. Le taux intrinsèque d'accroissement des populations de m. Persicae atteint son maximum à 24°C, alors que les températures procurant la consommation de proies maximales par la coccinelle se situent aux environs de 25-27. 5°C. Le taux de développement des larves de h. Axyridis approche une valeur maximale lorsque la densité de proies augmente et présente une réponse à la température typique des organismes poikilothermes. Le taux moyen de survie journalier âge-spécifique de h. Axyridis s'accroît avec la densité de proies selon une courbe sigmoïde, et répond également à la température. La simulation atteste que l'efficacité des jeunes larves (l1-l3) de h. Axyridis dans l'élimination de m. Persicae augmente avec la température. Cette réponse ne se trouve pas chez les larves de 4eme stade. Les larves âgées sont toujours plus efficaces que les jeunes à basses températures, et cet ordre s'inverse à l'autre extremité de la gamme de températures efficaces (10-30°C). La simulation et les résultats d'expérimentations en conditions semi controlées n'établissent pas clairement les conditions de la maîtrise de m. Persicae par lâchers inondatifs de h. Axyridis. L'efficacité du prédateur est moindre en conditions de basses temperatures, ou la proie connaît au contraire un très fort taux d'accroissement de population. Des résultats satisfaisants sont obtenus sur arbres encagés ou le lâcher d'un nombre approprié de larves de 3eme stade (50 par arbre) permet l'extinction de populations initiales de 20 pucerons par rameau. La simulation réalisée à partir des températures relevées au cours de l'expérimentation génère des résultats qualitativement conformes à l'observation

  • Titre traduit

    Effectiveness of harmonia axyridis (coleoptera : coccinellidae) as a biological control agent against myzus persicae (homoptera : aphididae)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 115-127

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 17.97.95

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T MF 46
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.