Etude du transfert d'information spatiale d'un faisceau laser vers la diffusion raman stimulee

par Fabrice VAUDELLE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Geneviève Rivoire.

Soutenue en 1997

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La diffusion raman stimulee presente des similitudes avec une emission stimulee de type laser. Elle offre la possibilite de faire une conversion d'energie d'une frequence lumineuse sur une autre. On examine dans cette these les possibilites de transferer une information spatiale du faisceau laser sur le faisceau raman. Dans un premier temps, nous presentons de maniere generale la diffusion raman stimulee et l'optique non lineaire. Nous introduisons les aspects de propagation et de diffraction, et nous effectuons une etude experimentale sur la coherence spatiale de faisceaux raman stimules excites dans des milieux denses. La relation entre couplage diffractif et coherence est demontree. Dans un deuxieme temps, nous cherchons a voir comment se developpe la phase spatiale raman, en particulier lorsque l'intensite laser possede une structure spatiale complexe. Nous replacons ensuite cette analyse dans le cadre de l'optique de fourier -concept de base des techniques d'imagerie- et developpons simulation numerique et experimentation. Les resultats fondamentaux ainsi obtenus permettent d'envisager la possibilite d'appliquer l'effet raman stimule dans des systemes classiques d'imagerie. Nous etudions la faisabilite d'une reproduction d'image entre laser et retrodiffusion raman. Apres une synthese bibliographique des travaux sur la conjugaison de phase par retrodiffusion, nous conduisons une recherche experimentale sur la retrodiffusion raman excitee dans l'acetone. Nous aboutissons au constat que le faconnage de formes spatiales sur le laser en combinant optique de fourier et diffusion raman stimulee est interessant si les formes ne sont pas de petites dimensions. Dans notre dernier chapitre, une nouvelle voie de recherche est ouverte : il s'agit de transmettre un signal laser de faible amplitude sur un faisceau raman a l'aide d'un bruit spatial laser de haute intensite. Une experimentation tente avec un relatif succes de faire fonctionner ce principe. L'optimisation de la technique revient a chercher une resonance stochastique.

  • Titre traduit

    Study of spatial information transfer from a laser beam to the stimulated raman scattering


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 P.
  • Annexes : 107 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.