Glioses reactives experimentales : modulations de la reaction astrocytaire concernant ses effets sur les proprietes plastiques de la matrice extracellulaire (mec) et les molecules d'adhesion, lors de stimulations par le facteur de croissance fibroblastique basique (bfgf) et son co-facteur le sulfate d'heparane, le lipopolysaccharide bacterien (lps), l'acide kainique, ou la tenascine-c

par MARIE MAHLER

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de DANIEL BEAUPERE.

Soutenue en 1997

à Amiens .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La gliose reactive ou reactionnelle est une reponse complexe survenant suite a un dommage perpetre au niveau du snc ou lors de maladies neurodegenereratives. Elle se caracterise par 1)-le passage a un etat active de l'astroglie et la microglie, 2)-par la proliferation de ces cellules ainsi 3)-que par une modification de la permeabilite de la barriere hemato-encephalique. Des etudes ont montre qu'apres lesion, il y avait une augmentation de l'expression de certaines proteines d'adhesion (telles que la tenascine-c et la ncam) et des molecules de la matrice extracellulaire. Cependant les facteurs regulant cette expression restent mal compris. Le but de cette these etait d'analyser l'expression par l'astroglie hippocampale activee de la tenascine-c et de la ncam et la fibronectine, lors de stimulations par ; *)-le facteur de croissance fibroblastique basiqu, ou bfgf et son 'co-facteur' ; le sulfate d'heparane ; *)-une neurotoxine analogue du glutamate, l'acide kainique ; *)-un agent de la paroi bacterienne le lipopolysaccharide ou lps ; *)-une proteine de la mec, la tenascine dont la surexpression a ete constate in vivo, au niveau de cicatrices gliales. Les divers agents pre-cites ont donc abouti a une expression differentielle de la fibronectine, de la tenascine, et de la ncam selon l'agent stimulateur utilise. En conclusion de ce travail, nous suggerons que les glioses reactives induites par un processus inflammatoire (reproduit in vitro par l'emploi de lps sur les cellules), excitotoxique (produit par l'acide kainique), ou traumatique (bfgf) seraient caracterisees par une population astrogliale regulant les proprietes physiologiques de la mec. Nous suggerons egalement que plusieurs types differents d'astrocytes reactifs existent, reagissant de facon specifique selon l'agent stimulateur rencontre et que differents agents pathologiques regulent differentiellement les cellules gliales en modifiant leurs physiologies.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 418 P.
  • Annexes : 510 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.