Nature, localisation et métabolisme des carotenoïdes et des complexes caroténoprotéiques au cours de l'évolution embryonnaire et larvaire du homard européen : homarus gammarus (Linné, 1758) (Crustacé, Décapode, Astacidé)

par Desy Maria Helena Mantiri

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement marin

Sous la direction de RENE CASTILLE.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Recherches sur le metabolisme des carotenoides et des complexes carotenoproteiques au cours du developpement embryonnaire et larvaire du homard europeen homarus gammarus. Cette etude montre que la configuration en carotenoides de la masse vitelline est differente de celle de l'embryon, ce qui demontre que l'activite metabolique commence a un stade precoce de l'embryogenese. L'astaxanthine libre constitue le pigment principal de l'embryon au stade nauplius ; c'est seulement vers sa fin que les formes esterifiees apparaissent. Les proportions relatives de ces dernieres augmentent tout au long du developpement, tandis que celle de l'astaxanthine libre diminue. Ceci indique que les processus d'esterification sont lies a la formation des tissus. L'astaxanthine diester est le carotenoide majeur au cours de la vie larvaire de l'individu et prefigure la configuration pigmentaire de l'adulte. L'augmentation de la teneur en astaxanthine chez les larves demontre la transformation des carotenoides de la nourriture, la canthaxanthine en particulier. L'analyse des acides gras lies aux differentes formes de l'astaxanthine indique des variations qualitatives entre les groupements acyl des carotenoides de l'embryon et ceux de la larve. L'ovoverdine, chromoproteine principale du vitellus est constituee de deux populations carotenoproteiques distinctes (1 et 2), formees de 4 sous-unites (a, b, c, d). L'utilisation de la carotenoproteine par le tissu embryonnaire se traduit par la diminution de la sous-unite a et coincide avec celle de la population 2. Une protease non specifique secretee par les cellules de l'embryon serait a l'origine d'un tel resultat. Les carotenoproteines bleues et rouges observees dans le tissu embryonnaire sont aussi presentes dans les larves ; cependant, le complexe jaune est propre a ces dernieres.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2523/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.