Contribution à l'étude des réseaux neuronaux du tronc cérébral impliqués dans la commande de la musculature respiratoire : approches neuroanatomiques et électrophysiologique

par Christian Gestreau

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Laurent Grélot.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons etudie par une approche anatomique et electrophysiologique les mecanismes nerveux intervenant dans la production des mouvements respiratoires et dans l'accomplissement de la toux et de la deglutition, deux activites motrices mettant en jeu tout ou partie de la musculature respiratoire. Chez le chat decerebre, nous avons caracterise les modalites de decharge des nerfs phrenique, abdominal, hypoglosse, larynge recurrent, vague et glossopharyngien pendant la toux et la deglutition. Nous avons utilise la detection immunohistochimique des proteines fos, l'expression du gene c-fos etant associee a l'activation neuronale, afin de localiser les regions nerveuses du tronc cerebral activees lors de ces deux reflexes. Enfin, nous avons caracterise les modalites de decharge des neurones respiratoires bulbo-pontiques pendant la toux et la deglutition. Les regions respiratoires contiennent des neurones fos-immunoreactifs en reponse a l'induction de toux. Une immunoreactivite fos est egalement observee dans le champ tegmentaire lateral et les noyaux reticulaires lateraux, deux regions non-respiratoires. Par ailleurs, les modalites de decharge des neurones respiratoires pendant la toux suggerent que les centres respiratoires elaborent egalement le programme moteur de la toux. La toux resulterait d'une reconfiguration au sein du reseau respiratoire bien que ce dernier ne soit peut etre pas l'unique substrat anatomique implique dans la genese de cette activite motrice. Apres induction de deglutitions repetitives, les marquages fos interessent la region respiratoire ventrale ainsi que d'autres structures bulbo-pontiques comme le noyau de roller et le complexe vagal dorsal. De facon surprenante, de nombreuses sous-populations de neurones respiratoires, dont les neurones inspiratoires, dechargent en phase avec la deglutition. Cette activite etant antagoniste de l'inspiration, ces resultats soulevent la question de l'existence de neurones multifonctionnels dans le tronc cerebral du mammifere. L'ensemble de ce travail de these revele une importante plasticite fonctionnelle des reseaux neuronaux impliques dans le controle de la musculature respiratoire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (255 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2512/A-B/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.