La veille technologique, adaptation aux pays africains : information, environnement, moyens, culture

par Oumar Ouattara

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Henri Dou.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Dans le contexte de competition economique international, avec les regles de l'organisation mondiale du commerce (omc) notamment, les pays africains ont vu s'ajouter aux defis qu'ils sont loin d'avoir surmontes (sante, education, industrialisation, etc. ) des contraintes nouvelles. Face a la liberation de l'economie, l'etablissement de structures administratives et juridiques stables doit favoriser l'eclosion d'une industrialisation indispensable au developpement durable du continent africain. A l'instar de pays asiatiques tels la malaisie ou l'indonesie, les pays africains doivent definir une veille technologique (v. T), qui leur est propre de maniere a organiser une intelligence economique adaptee au developpement preconise selon des axes pleinement choisis. Ce processus ne sera realise que s'il prend en compte l'environnement culturel et social africain. La propriete industrielle, par la documentation brevets en particulier permet l'appropriation d'un patrimoine scientifique, technique et technologique dans des secteurs determines comme la base d'un developpement coherent. Dans cette these, nous avons voulu etablir les conditions d'applicabilite des outils et systemes de la v. T aux pays d'afrique sub-saharienne qui, bien que ne possedant pas le haut degre de recherche, de technique ou de technologie des puissances industrielles, ont cependant des concurrents a affronter, des marches a defendre, des besoins a satisfaire. La circulation de l'information est fondamentale pour reussir les transferts de technologies. Pour ce faire, la priorite est d'ameliorer les structures et reseaux de communication afin d'encourager la production de donnees relatives aux conditions locales. L'internet offre des possibilites revolutionnaires de productions, d'echanges ou de relations susceptibles de favoriser la transmission du savoir-faire et les transferts de technologies. L'avancement rapide des nouvelles technologies de l'information sur le continent africain (nti) doit egalement aider a la multiplication des echanges africains, sous regionaux et aussi internes aux pays.

  • Titre traduit

    Competitive intelligence and technology watch. Its adaptation to african countries. Information environment, facilities, culture


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 306 p

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2495/A-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.