Tube digestif, labre et glandes labrales des copépodes calanoïdes et cyclopoïdes

par Nadir Houache

Thèse de doctorat en Biologie animale

Sous la direction de Jacques Mazza.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les recherches portent sur le tube digestif, le labre et les glandes labrales, qui interviennent a des degres divers dans la nutrition des copepodes. Les investigations sur le tube digestif concernent des calanoides d'eaux continentales, les diaptomidae. La structure et l'ultrastructure de cet organe montrent, comme chez les calanoides marins, un intestin moyen divise en 3 zones, constituees par 3 types cellulaires specialises dans differentes fonctions : r (absorption), f (secretion), b (digestion intracellulaire et excretion-detoxication). Le labre delimite en partie le stomodeum et contient les glandes labrales qui y deversent leurs secretions par des pores situes sur la face interne du labre et associes a des papilles sensorielles. La presence chez certains calanoides de pores glandulaires sur la face externe et meme sur le sternite et les pleurites cephaliques, constituerait un caractere primitif. Chez certains cyclopoides, le labre est articule avec la levre inferieure. Enfin, il n'existe aucune differenciation notable du labre en relation avec le regime alimentaire. Les glandes labrales sont composees d'unites syncytiales (sauf chez les cyclopoides) de 2 types essentiels : a produisant des secretions denses, vraisemblablement de nature glycoproteique (enzymes), b elaborant des secretions claires, sans doute des proteoglycanes (mucus). Ces produits sont deverses dans le stomodeum par les pores du labre et les papilles sensorielles doivent assurer le controle de leur secretion. Les donnees precedentes permettent de subdiviser le deroulement des processus digestifs en 6 phases essentielles au cours desquelles se produisent, notamment, une digestion luminale par les secretions labrales et intestinales, suivie d'une digestion intracellulaire et d'une excretion-detoxication.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol, (80 p.)(non pag.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2480/A-B/1-2
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B IX b / HOU / t
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.