Dynamique d'une population ichtyoplanctonique de Sardina pilchardus (Walb. , 1972) dans un écosystème périestuarien et son environnement côtier (Golfe de Fos et de Marseille - Méditarrannée occidentale)

par RIVOHARINALA RASOANARIVO

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Nardo Vicente.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    La determination des caracteres du milieu inherent a la reproduction de sardina pilchardus a montre que la ponte de celle-ci se deroule essentiellement dans deux zones (cap mejean - cap couronne et baie de cassis) d'enrichissement (upwelling) du golfe de marseille. Le refroidissement automnal conditionne le debut de la reproduction. La production d'ufs ne depend aucunement de la forme de la courbe de reproduction: il semble y avoir une autoregulation de la potentialite au sein du stock de geniteurs. La rarete des larves de tailles superieures a 13 mm dans ces aires de ponte n'est due ni a un biais dans la strategie d'echantillonnage ni a un transfert des larves vers les fonds superieurs a 60 m de la zone occidentale du golfe de fos. La presence des ufs de meme stade embryonnaire confirme la continuite spatio-temporelle de la reproduction de la baie de cassis a l'embouchure du golfe de fos. Les prospections effectuees dans l'anse de carteau et au nord du they de la gracieuse (delta du rhone) ont permis de caracteriser la nature des populations larvaires de sardina pilchardus les frequentant. Des individus aux mensurations morphometriques extremement reduites peuvent y etre echantillonnes et tout individu nanti de pieces maxillaires developpees disposera egalement d'un large embonpoint et reciproquement. Au crepuscule, periode de reduction de l'intensite lumineuse de 1 (5. 10#-#1mw. Cm#-#2) a 0,5 lux, la modification du comportement alimentaire larvaire se manifeste par l'obtention de contenus stomacaux renfermant exclusivement des cellules phytoplanctoniques. En adoptant la taille d'eclosion (l#o = 2,83 mm) ou celle de la resorption du vitellus (l#o = 3,35 mm) comme etant la taille minimale de l'initialisation de la strie d'accroissement de l'otolithe des larves de sardina pilchardus, l'application du modele de croissance de gompertz et laird aboutit aux equations suivantes ln (l) = ln 2,83 + 2,4428 (l - e #-#0#. #0#5#4#5#t) ou ln (l) = ln 3. 35 + 2,2940 (l - e #-#0#. #0#5#0#9#t)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 305-[100] f.
  • Annexes : 190 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2434/A-B
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.