Développement économique et choix d'un régime de change

par Jean-Marc Rizzo

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Louis Reiffers.

Soutenue en 1997

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    Tout au long des années 60, les économistes se sont opposés sur la question des avantages et inconvénients respectifs des taux de change fixes et flottants. Depuis lors, la question n'a jamais réellement perdu de son acuité. Elle a toutefois pris récemment une nouvelle ampleur avec les tribulations du dollar et le foisonnement de contributions à l'analyse du SME. Cependant, aujourd'hui - comme hier - la majorité des spécialistes du change se préoccupent peu du cas des pays en développement. Pourtant la question mérite réflexion car si les "conditions objectives" ouvrent un libre choix en fonction des circonstances dans les pays industrialisés, il n'en va a priori pas de même pour les pays en développement, en particulier pour les moins avancés d'entre eux. Une littérature spécialisée existe bien, mais elle demeure marginale et largement marquée par l'idéologie "flexibiliste" du FMI. Cette situation, à l'origine d'incertitudes et de contradictions théoriques, justifiait une enquête sur les critères qui président effectivement au choix d'un régime de change dans les pays en développement. Une enquête conduite en deux étapes. La première examine la littérature dans son histoire et dans sa plus grande généralité théorique, avec le parti pris de la mise en lumière des limites de la transposition aux pays en développement de principes de décision et de recommandations issus de modèles conçus pour les pays développés. La seconde mesure le degré d'adéquation entre ces mêmes principes et recommandations "standards" et la réalité des choix des régimes de change par les pays en développement au long des deux dernières décennies. Celle-ci a été examinée dans le cadre de modèles économétriques qualitatifs de type probit, sur un échantillon de 136 pays et sur la période 1977-1994. Il en ressort que si la sélection d'un système de change semble parfois répondre à des considérations politiques, elle demeure de façon générale guidée par une certaine logique économique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (368 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [321]-349 (300 ref.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Th.582
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.