Stratégies des banques centrales et crédibilité de la politique monétaire : essai sur les nouveaux enjeux théoriques de la stabilisation et implications empiriques dans les économies en développement

par Sami Mouley

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Chedli Ayari et de André Cartapanis.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 2 .


  • Résumé

    La crédibilité des politiques monétaires et la réputation des banques centrales posent en termes nouveaux la question des effets stabilisants ou déstabilisants des stratégies de désinflation dans les économies en développement. Ces effets interfèrent avec les dynamiques erratiques des taux de change dans un contexte de globalisation des marchés de capitaux ou les anticipations sont hétérogènes. Les défauts de crédibilite�� des taux de change de référence et les dérèglements budgétaires affaiblissent les marges de manoeuvre des autorités monétaires et impulsent des comportements spéculatifs autoréalisateurs. La spécification de ces nouveaux contextes de déstabilisation met en particulier à mal le fondement même de la logique d'ajustement préconisée par le FMI. En revanche, un regard critique des différentes expériences de désinflation adoptées en argentine entre 1971 et 1992 permet de définir des critères de crédibilité des plans de stabilisation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (634 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 569-625 (402 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Ferry). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ATH.598
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.