Proprietes hydrologiques et biogeochimiques des masses d'eau dans la region est de l'ocean indien : analyses saisonniere et multiparametrique des campagnes jade 1989 et 1992

par Christine Coatanoan

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de BERNARD COSTE.

Soutenue en 1997

à Aix Marseille 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Vis a vis de la circulation oceanique a l'echelle planetaire, la frontiere est de l'ocean indien represente l'unique echangeur inter-oceanique dans le domaine tropical. Par des mesures directes ou a l'aide de modeles de circulation generale oceanique, on sait que les transferts de masse et de chaleur dans cette region sont importants pour l'estimation des bilans oceaniques mondiaux et pour le couplage ocean-atmosphere dans la dynamique du climat. Une meilleure comprehension des echanges de masses d'eau dans la region est de l'ocean indien apparait donc primordiale pour les problematiques climatiques a moyen terme et pour estimer, au niveau mondial, des bilans de chaleur et geochimiques coherents. C'est dans ce contexte que le programme jade (java australia dynamic experiment) inscrit dans le programme international woce (world ocean circulation experiment) a ete developpe lors de deux campagnes oceanographiques au cours de deux saisons opposees (aout 1989 et fevrier-mars 1992). L'etude des differents parametres hydrologiques et geochimiques mesures au cours des deux campagnes a permis de mettre en evidence un front saillant situe a 13\30s entre bali et l'australie et separant les eaux indonesiennes des eaux sud indiennes. Issue du melange des eaux de la mer rouge et de la mer d'arabie, l'eau intermediaire du nord-ouest de l'ocean s'ecoule le long des cotes de sumatra et de java avant de s'infiltrer au nord du front hydrologique dans les premiers detroits indonesiens. L'utilisation d'une analyse multiparametrique ompa (optimum multiparameter analysis) a permis de determiner la contribution quantitative de chacune des eaux-sources prealablement definies. Appliquee aux deux saisons, l'analyse multiparametrique montre une variabilite principalement sur les eaux originaires de l'ocean indien. La circulation des eaux sud indiennes le long de la cote nord-ouest australienne semble etre favorisee durant la mousson du nw. Inversement, c'est au cours de la mousson du se que l'ecoulement de l'eau nord indienne originaire de la mer rouge apparait plus importante pres de la cote de bali et au sein du detroit de sunda. L'introduction, dans l'analyse multiparametrique, des sels nutritifs associes a une inconnue a permis de faire un premier decouplage entre les processus physiques et les processus biogeochimiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 p.
  • Annexes : 96 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 30854
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.