Perspectives sur la génétique de Thiobacillus ferrooxidans : étude des gènes rus et alaS codant pour la rusticyanine et l'alanyl-tARN synthétase, et mise au point de la conjugaison

par Abderrahmane Bengrine

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Violaine Bonnefoy.

Soutenue en 1997

à Aix Marseille 2 .


  • Résumé

    Thiobacillus ferrooxidans est une bactérie acidophile chimiolithoautotrophe, capable d'obtenir son énergie par oxydation du fer ferreux ou des produits réduits du soufre. Parmi les transporteurs d'électrons périplasmiques mis en évidence, la rusticyanine est la mieux caractérisée du point de vue biochimique. Cependant, son rôle reste sujet à discussion. Afin de le déterminer, nous avons clone le gène rus codant pour cette protéine et nous avons étudié son expression Chez T. Ferrooxidans et chez E. Coli. Pour pouvoir construire des mutants de la souche ATCC33020, et en particulier un dans lequel la rusticyanine n'est plus synthétisée, nous avons mis au point une technique de transfert de matériel génétique : la conjugaison

  • Titre traduit

    Perspectives in Thiobacillus ferrooxidans genetics : study of the RUS and ALAS genes encoding rusticyanin and alanyl-ARNt synthetase, development of conjugaison


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(204 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.189-204

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.