La croissance des Porites spp. Du groupe lobata-lutea-solida (scléractiniaires massifs) dans le lagon de Mayotte (NO Canal de Mozambique). Etude sclérochronologique : Das Wachstum von Porites spp. du groupe Lobatea-lutea-solida-Gruppe (massige Scleratinia) in der Lagune von Mayotte (NW Kanal von Mozambique). Eine sclerochronologische Studie

par Kathrin Priess

Thèse de doctorat en Océanologie

Sous la direction de BERNARD ARMAND THOMASSIN.


  • Résumé

    La croissance de scleractiniaires massifs (porites spp. ), du lagon de mayotte (comores) et la microstructure du squelette ont fait l'objet d'une analyse sclerochronologique detaillee. Le taux d'extension lineaire atteint en moyenne 12 mm. A#-#1. La variabilite intrinseque est forte, aussi bien au niveau intra-colonial qu'inter-colonial. On l'attribue aux changements d'orientation des axes de croissance au cours de la vie de la colonie mais aussi aux variations des parametres de l'environnement (a petite echelle) et a celles des rythmes endogenes. Il varie aussi en fonction des sites selon un gradient eaux-neritiques - eaux oceaniques, de 5,7 a 17,5 mm. A#-#1, les valeurs les plus faibles s'observant dans les eaux cotieres les plus turbides. La calcification y est moins importante (de 0,9 a 1,9 g. Cm#-#2. A#-#1) que dans les eaux oceaniques ou elle atteint son maximum (2,3 g. Cm#-#2. A#-#1). Ces differences peuvent s'expliquer par les conditions de nutrition et par la transparence des eaux. La croissance de ces porites massifs montrent une composante cyclique ; les periodes, 6 et 24 ans, se rapprochent de celles de certains cycles lies aux taches solaires. Le squelette le plus dense (hd) est surtout produit pendant la saison des pluies. Un indice de vacuite, proche de la porosite, est plus important (6 %) dans les stries de faible densite (fd). Un caractere cyclique de la distance entre les dissepiments successifs est observe ; il semble, comme le depot de ceeux-ci, en relation avec le cycle lunaire. Certaines colonies sont perforees massivement par des micro-endolithes : des algues (ostreobium queckettii) et des champignons, qui induisent des striations noiratres au niveau des stries hd. Les champignons y produisent en quantite des filaments en forme d'ampoules qui sortent dans les pores et une secretion gris-brune, riche en polysaccharides. La presence de ces micro-organisme n'altere pas le schema classique des stries de densite.

  • Titre traduit

    ˜The œgrowth of porites SPP. Of the Lobata-Lutea-solida - group (massive scleractinia) in the lagoon of Mayotte (NW Mozambique channel). A sclerochronological study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 162 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 149-162

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L28423
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.