Remaniements de la bande q13 du chromosome 11 dans les hémopathies B et les cancers du sein

par Soumeya Bekri

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Patrick Gaudray.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous nous sommes interesses, au cours de ce travail, a la caracterisation de deux types de remaniements de la bande q13 du chromosome 11 : les amplifications genomiques et les translocations, lorsqu'elles sont associees respectivement a des cancers du sein et a des hemopathies b. Notre but ultime est d'identifier le ou les gene(s) localise(s) dans les segments chromosomiques rearranges et dont le dysfonctionnement serait implique dans une des etapes de ces processus cancereux. La premiere partie de nos travaux a concerne l'etude des remaniements de la bande q13 du chromosome 11, et en particulier a la translocation t(11;14)(q13;q32), associes a des hemopathies b malignes. Nous avons selectionne apres analyse cytogenetique 24 echantillons de tumeurs lymphoproliferatives b presentant un remaniement en 11q13. Nous avons cartographie 18 points de translocation par southern blot ou par hybridation in situ sur chromosomes metaphasiques (fish). Puis, nous avons etudie l'expression du gene de la cycline d1 (ccnd1) situe dans le locus concerne par les remaniements. L'augmentation de la concentration des transcrits ccnd1 est un marqueur specifique qui permet de distinguer les lymphomes du manteau des autres lymphomes non hodgkinien. La deregulation de l'expression du gene ccnd1 est associee de facon non aleatoire a un autre groupe de pathologies : les myelomes multiples. La deuxieme partie de nos travaux a concerne la caracterisation d'une unite d'amplification en 11q13 associee aux cancers du sein. Quatre unites d'amplification independantes ont ete identifiees dans la region 11q13. Les marqueurs dont la frequence d'amplification a permis de caracteriser ces unites sont, du centromere vers le telomere, d11s97/d11s146, ccnd1, ems1 et garp. Nous nous sommes interesses a l'unite d'amplification la plus distale dite amplicon garp. Afin d'identifier le gene cible de cet amplicon, nous avons entrepris la construction d'une carte physique detaillee de la region d'interet. Pour cela nous avons, dans un premier temps, collecte et/ou clone des marqueurs de la region, puis nous avons utilise quatre approches cartographiques independantes et complementaires : 1- le fish, 2- l'analyse des hybrides somatiques contenant la partie distale du chromosome 11 humain, 3- l'alignement de yac en continuum par analyse de leurs contenus en marqueurs, 4- l'analyse de fragments de restriction de grande taille par pfge. Cette etude a donc conduit a l'etablissement d'une carte physique integree hautement resolutive couvrant 5,5 mb entre les genes krn1 et omp. Nous avons etudie le statut d'amplification des marqueurs de la region sur une serie d'adn de tumeurs de sein afin de definir la zone minimale amplifiee dans cette region. Ainsi, nous avons pu cerner les bornes de cet amplicon (350 kb) et nous avons commence a ordonner des clones cosmidiques de cette zone afin de disposer de sequences clonees adaptees a la recherche de gene(s) cible(s) de cette unite d'amplification. Mots-cles : 11q13, translocation, amplification genomique, cartographie physique.

  • Titre traduit

    Band q13 of chromosome 11 rearrangements in malignant B-cell lymphomas and human breast cancer


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 126153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L28395
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.