Empreinte génomique : recherche de nouvelles régions et d’effets éventuels en pathologie humaine

par Cécile Mignon Ravix

Thèse de doctorat en Génétique

Sous la direction de Marie-Geneviève Mattei.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'empreinte genomique est un mecanisme de regulation epigenetique conduisant a une fonctionnalite differente des genomes parentaux. L'empreinte, initiee pendant la gametogenese puis maintenue au cours des replications successives de l'adn, est reversible dans la lignee germinale. Ce phenomene semble faire intervenir a la fois des mecanismes epigenetiques, comme la methylation de l'adn ou la structure de la chromatine, et des mecanismes genetiques, comme des sequences d'adn specifiques. Un certain nombre de genes soumis a l'empreinte genomique sont connus chez l'homme pour etre associes a des pathologies (syndromes de prader-willi, d'angelman, de beckwith-wiedemann). La premiere partie de mon travail, plus fondamentale, a consiste a rechercher, dans le genome humain, de nouveaux loci soumis a l'empreinte genomique. La strategie adoptee reposait sur trois etapes, caracterisees par leur degre de resolution. Dans la premiere, la recherche de disomie uniparentale a eu pour but d'identifier les chromosomes porteurs de loci soumis a l'empreinte genomique. Dans la seconde etape, j'ai defini sur ces chromosomes et plus particulierement sur le 14, les regions possiblement impliquees dans l'empreinte genomique. Enfin, la troisieme etape a permis d'identifier, sur le chromosome 14, quatre loci possiblement soumis a une empreinte genomique, par etude de l'asynchronisme de replication sur noyaux interphasiques. La seconde partie, plus appliquee, consistait a rechercher un effet eventuel de l'empreinte genomique en pathologie humaine. Trois types de pathologie ont ete etudies, chacun etant associe a une anomalie chromosomique particuliere. Le premier etait lie a une deletion distale du chromosome 22 associee a un retard mental et des troubles du comportement. Le second correspondait a un petit chromosome surnumeraire derive de la paire n 15 et etait associe a un phenotype d'une extreme variabilite. Enfin, le troisieme type de pathologie etait lie a un chromosome 15 anormalement long chez un patient presentant un retard de croissance

  • Titre traduit

    Genomic imprinting: search for new imprinted regions and potential effects in human genetic disorders


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 286 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 253-286

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 27838
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.