Caractérisation de gènes à homéoboîtes impliqués dans le développement embryonnaire murin

par Marie-Laurence Mucchielli

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Jean-François Brunet.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail a consiste a rechercher des homeogenes murins impliques dans le developpement du systeme nerveux, et plus particulierement des homologues fonctionnels et structuraux du gene phox2a. Les deux strategies utilisees, le criblage d'expression a l'aide d'un site reconnu par phox2a et le criblage par pcr avec des oligonucleotides degeneres de banques construites a partir d'embryons de 11-12 jours pc, nous ont permis de cloner plusieurs nouveaux genes a homeoboites. Deux d'entre eux, otlx2 et barx1, ont ete etudies plus precisement. Otlx2 appartient a la famille paired. Son homologue humain rieg est implique dans une pathologie hereditaire humaine, le syndrome de rieger. Otlx2 s'exprime a partir de 7,5 jours pc dans divers endroits de l'embryon. Nous avons etudier son profil d'expression dans le cerveau, l'hypophyse et le germe dentaire, mais il s'exprime aussi dans le mesoderme des somites, les precurseurs musculaires du bourgeon des membres, ainsi que dans le mesenchyme perioculaire. Otlx2 s'exprime precocement dans l'epithelium oral et se restreint ensuite aux derives epitheliaux des germes dentaires. Il est present dans la poche de rathke (future adenohypophyse) des le debut de sa formation. A 9,5 jours pc, otlx2 apparait dans le cerveau anterieur puis son expression se limite progressivement a certains noyaux. Son profil d'expression correle avec le modele de segmentation prosomerique du cerveau anterieur. Barx1, un homeogene de la famille barh1, s'exprime a 8,5 jours pc dans du mesenchyme derives des cretes neurales des premier et deuxieme arcs branchiaux ainsi que dans le territoire presomptif de l'estomac. Ensuite, il s'exprime dans divers territoires mesenchymateux de la face puis, se restreint progressivement a la papille mesenchymateuse des molaires. Il n'est jamais detecte dans la papille des incisives. Barx1 pourrait donc etre implique dans la differenciation des molaires par rapport a celle des incisives


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 114 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 94-114

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 27837
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.