Biologie des populations de salmonidés des lacs de haute altitude du parc national des Ecrins : alimentation, croissance, reproduction

par Laurent Cavalli

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Guy Brun.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Situes entre 2100 et 2500 metres d'altitude, a l'interieur du parc national des ecrins, les huit lacs etudies sont recouverts d'une epaisse couche de glace et de neige durant huit mois de l'annee. Les cinq especes de salmonides presentes, l'omble chevalier (salvelinus alpinus), la truite (salmo trutta), le saumon de fontaine (salvelinus fontinalis), la truite arc-en-ciel (oncorhynchus mykiss) et le cristivomer (salvelinus namaycush) sont d'origine anthropique ; ces especes demontrent des capacites adaptatives variables en fonction des lacs en ce qui concerne l'alimentation, la croissance et la reproduction. L'etude, durant les phases estivales et hivernales, de l'alimentation des poissons et des compartiments zooplanctoniques et benthiques, montre la faiblesse des ressources trophiques. Outre des variations liees au comportement de chaque espece et a des interactions inter ou intra specifiques, le regime alimentaire se caracterise par l'importance des dipteres chironomidae et par l'opportunisme des poissons. Les populations de salmonides exercent une forte predation sur les invertebres aquatiques qui conduit au remplacement des plus grosses formes de microcrustaces par des formes plus petites et au developpement des rotiferes. La croissance est faible exceptee pour le cristivomer qui, adoptant un regime ichtyophage peut depasser la taille de 60 cm. Chez l'omble chevalier, l'essentiel de la croissance se fait durant les 5 semaines consecutives a la debacle ; il existe entre les lacs des variations de croissance en fonction de la temperature, elle meme liee a l'altitude, l'exposition ou a la profondeur. L'omble chevalier se reproduit dans tous les lacs ou il est present. Toutefois, seule une partie des femelles ayant atteint l'age de premiere maturite participent a la reproduction. L'omble chevalier est l'espece la mieux adaptee a ce type de milieu en raison de sa plasticite et de son adequation aux disponibilites trophiques de chaque lac.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 f
  • Annexes : Bibliogr.: f. 189-207

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.