La Pyrrolidone carboxyle peptidase : site actif et régulation de sa synthèse chez pseudomonas fluorescens. Caractérisation biochimique de l'enzyme de type I de foie de bovin

par Olivier Le Saux

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JANINE ROBERT BAUDOUY.

Soutenue en 1997

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Section sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les pyrrolidone carboxyle pepsidases (pcp) sont des aminopeptidases (bc 3. 4. 11. 8) catalysant le clivage des residus pyroglutamyles situes a l'extremite n-terminale de certains peptides. Les pcp de pseudomonas fluorescens est un polypeptide de 213 acides amines (22,4 kda) presentant de fortes similitudes de sequence avec les pcp de streptococcus pyogenes, bacillus subtilis, bacillus amyloliquefaciens et staphilococcus aureus. C'est sur cette base que les acides amines pouvant etre impliques dans le mecanisme catalytique de la pcp de p. Fluorescens ont ete localises puis identifies par mutagenese dirigee. Ainsi, des proteines modifiees ont ete surexprimees chez escherichia coli puis, purifiees afin d'estimer d'un part, leur conformation apparente, et, d'autre part, leurs proprietes catalytiques. Les resultats obtenus ont permis l'identification de deux residus essentiels a la catalyse, la cysteine 144 et l'histidine 166. Un troisieme acide amine de nature acide (asp ou glu) ayant aussi un role dans la catalyse n'a pu etre identifie. Toutefois, il ne peut s'agir des residus glu10, glu22 ou asp89. Ces experimentations nous ont conduit a proposer les pcp comme une nouvelle classe d'aminopeptidase a cysteine. La regulation de la synthese de la pcp de p. Fluorescens a ete egalement etudiee grace a l'obtention d'un souche mutante depourvue d'activite pcp et porteuse d'une fusion transcriptionnelle entre le gene pcp et un gene rapporteur codant la b-glucuronidase. L'analyse de l'expression du gene sauvage et de la fusion transcriptionnelle dans differentes conditions a montre l'existence de deux effecteurs modulant l'expression du gene pcp chez p. Fluorescens. Il s'agit de l'acide pyroglutamique et du fer. Ces resultats laissent supposer un role, pour cette enzyme, dans la degradation des pyroglutamylepeptides provenant de la degradation de la caseine. Les enzymes du type pcp sont presentes dans la plupart des organismes vivants, des bacteries jusqu'a l'homme. Ceci suggere un role important pour cette enzyme. La pcp 1 de foie de boeuf presente des proprietes similaires aux pcp bacteriennes a l'exception d'une structure monomerique pour une masse moleculaire de 27 kda.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 130-[60]f
  • Annexes : Bibliogr.: f. 99-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. St Charles). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de sciences lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.